Tous les détails sur la nouvelle stratégie de Volkswagen pour 2025

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

Après le scandale des moteurs diesel truqués, le constructeur automobile allemand Volkswagen a connu de sérieux problèmes qui continuent d’avoir d’importantes conséquences sur son activité. Pour se rattraper, Matthias Müller a dévoilé lors de la conférence de presse annuelle, le 28 avril 2016, le nouveau plan d’action de l’entreprise pour 2025. Quoi qu’il en soit, le certificat de non-gage est toujours un document à ne pas négliger pour pouvoir vendre son ancien véhicule et profiter ensuite de ce nouveau plan d’action de Volkswagen pour 2025. Explication.

 

Voiture électrique : un pas de plus vers l’écologie malgré les problématiques

À l’avenir, les voitures électriques prendront beaucoup de place dans le catalogue des marques du groupe Volkswagen. Le grand patron du constructeur automobile allemand, Matthias Müller, annonçait que 1/4 de ses ventes en 2025 se fera en électrique. D’ailleurs, le groupe prévoit de commercialiser au moins 2,5 millions de voitures électriques en 2025, c’est-à-dire d’ici à neuf ans. Un pari très ambitieux puisque les véhicules électriques sont toujours discutables au sein de la société, notamment sur leur mode de fonctionnement. Actuellement, le groupe Volkswagen est sur le point de concevoir une usine à batteries en Europe. Pour le moment, il n’y pas grand-chose à dire sur les voitures électriques Volkswagen mis à part la e-Golf et la Up électrique. Le constructeur allemand parviendra-t-il à tenir ses objectifs ? La réponse dans l’avenir.

 

Groupe Volkswagen : nouvelle activité dans l’industrie automobile

Ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre ce genre de changement, surtout au sein d’une industrie automobile : le groupe Volkswagen projette en effet d’investir dans les services à la mobilité (les taxis robots, le covoiturage et le transport). D’ailleurs, le groupe a déjà commencé cette stratégie en investissant dans la société israélienne « Gett » qui fait la concurrence de « Uber » sur le marché. Volkswagen semble très intéressée par cette nouvelle activité et commence à s’impliquer fortement dans ce projet. Le constructeur d’auto allemand expliquait même que la gestion de cette nouvelle activité sera pris très au sérieux et désormais centralisée. Leur but, c’est de faire du service à la mobilité une activité centrale du groupe. Il faut savoir qu’aujourd’hui cette nouvelle stratégie n’est pas encore bien placée malgré le fait que la bonne volonté est là pour regagner la confiance du public.

 

Groupe Volkswagen : vers une gestion plus rentable

Performance financière, rentabilité et gestion des actifs, le groupe allemand confirme que des efforts doivent absolument être faits dans la recherche et le développement, mais aussi dans l’administratif. Pour cela, le groupe a décidé de miser sur les performances en matière de dépenses de Recherche et Développement tandis que le ratio des coûts Recherche et Développement sur chiffre d’affaires sera réduit de 6 %. Du côté des salariés du groupe, Volkswagen avait annoncé qu’il n’y aurait pas de suppression importante de postes. Dès lors, le constructeur allemand prend compte de la rentabilité que de volumes (même approche que Toyota). De ce fait, la concurrence entre les deux constructeurs ne semble pas se terminer, mais deviendra au contraire plus intense dans les années à venir.

 

Certificat de non-gage : document très important pour vendre sa voiture d’occasion

Le non-gage est un document administratif incontournable pour la vente d’un véhicule d’occasion. Pourtant, faire la demande auprès de la préfecture n’est pas une procédure facile à entamer. Heureusement qu’il existe des sites sur lesquels on peut faire sa demande en un rien de temps. Pour ce faire, il suffit de remplir le formulaire en ligne. Optez pour de services de certificat de non-gage en ligne qui sont parfaitement homologués et agréés par l’État français !

4.8/5 - (38 votes)