Les meilleures périodes pour passer le permis de conduire

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

Chaque année, des millions de candidats se présentent pour passer le permis qui leur permettra d’avoir l’autorisation de conduire. Selon certaines personnes et quelques indices comme le taux de réussite, les chances de l’obtenir ne dépendent pas que des aptitudes. La période durant laquelle vous passez le permis serait aussi un facteur déterminant à ne pas négliger. Cela peut concerner la météo ou la circulation. Il est donc plus approprié de privilégier les meilleurs moments pour passer son permis. À cet effet, voici les meilleures périodes pour passer votre permis.

 

De mai à août : la meilleure période

 

Selon les chiffres, à peine 58 % des candidats arrivent à valider l’examen pratique et à décrocher leur permis chaque année. La majorité bénéficie d’une période de présentation à l’épreuve de conduite entre mai et août. Outre cette période, le taux de réussite pour le permis de conduire est généralement plus bas pour le reste de l’année. C’est un fait qui devrait mettre un terme aux rumeurs selon lesquelles les inspecteurs délivreraient difficilement ce sésame. Aussi, plusieurs professionnels de la conduite confessent qu’obtenir une date pendant cette période serait un grand avantage pour les candidats. Par ailleurs, il est généralement difficile d’affirmer qu’il y a une période exacte pour obtenir son permis. Malgré cela, durant la période du mois de mai au mois d’août, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages.

 

De meilleures conditions météo

 

De nombreux jeunes conducteurs ont certainement passé une nuit blanche à la veille de leur examen en pensant aux conditions météorologiques. Ces dernières peuvent influer grandement sur l’examen de conduite. De plus, vous devez avoir plusieurs réflexes pour pouvoir passer votre permis. Ce sont des réflexes qui s’acquièrent aisément au fur et à mesure de la pratique de la conduite. Cependant, certaines périodes ne permettent pas de s’approprier aisément ces notions. En revanche, la période de mai à août offre un confort météorologique qui vous permet de passer dans le calme votre permis.

 

Moins de circulation

 

À ce niveau, il y a plusieurs facteurs qui permettent de bénéficier d’une circulation assez fluide durant toute une semaine. Il peut s’agir notamment :

  • de la fermeture des écoles ;
  • du congé de plusieurs travailleurs ;
  • des vacances scolaires ;
  • du décalage des départs de certains foyers, etc ;

Au cours de cette période, ces différents facteurs favorisent grandement la fluidité du trafic routier. Comme les tests de conduite pour obtenir son permis se font généralement du lundi au samedi matin, il y a plus de facilité. En effet, que cela soit fait dans une agglomération ou simplement sur une autoroute, le trajet est beaucoup plus facile. Vous pouvez ainsi, tout en conduisant, avoir un état d’esprit nécessaire qu’il faut afin de réussir votre permis.

 

Moins de stress

 

Passer le permis de conduire nécessite un meilleur niveau de concentration et donc, moins de stress. De même, vous devez développer durant toute la période de l’examen la patience ainsi que de la courtoisie pour pouvoir y arriver. Votre comportement ne doit pas être le même pendant les périodes de l’examen que durant vos congés payés. Il faudra donc profiter au maximum de cette période estivale pour réussir le créneau tant attendu. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’essayez pas de vous focaliser uniquement sur les statistiques. Plusieurs personnes échouent, même si elles ont eu la chance de passer leur examen à la bonne période.

 

La possibilité d’emploi

 

Passer son permis, durant cette période, vous permet aussi de mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher un emploi. En effet, la rentrée de septembre est généralement synonyme d’embauche de nouveaux chauffeurs dans plusieurs domaines. Il peut s’agir d’un recrutement pour le compte d’une entreprise de marketing, de restauration, commerce ou autre. La mobilité fait partie des critères d’embauche les plus importants. C’est donc une raison de plus de compléter votre CV avec un permis plus rapidement durant ce temps.

 

La période de l’hiver : les précautions à prendre

 

Il s’agit d’une des périodes les plus difficiles pour passer son permis. En effet, l’hiver est une saison qui ne facilite guère la conduite automobile. C’est la raison fondamentale pour laquelle il y a souvent moins de participants à l’épreuve de conduite. S’il arrive que vous deviez prendre le volant pour rouler et passer votre permis durant cette période, il faut être prudent.

Il faudra surveiller votre vitesse sans oublier de ne pas perdre de vue le rétroviseur de la voiture à utiliser. En 2018, en France par exemple, il y a simplement 58 827 candidats durant la période hivernale. Cela va sans dire que c’est une saison qui enregistre moins de participants. Il faut se préparer en conséquence avant de s’y mettre.

En outre, il faut retenir qu’il n’y a pas vraiment de bon ou de mauvais mois pour passer son permis. Pour obtenir votre permis, cela dépend en premier lieu de votre état d’esprit. C’est l’une des conditions incontournables pour pouvoir atteindre plus facilement votre but. Il suffit de vous présenter en étant suffisamment prêt. Il faudra que vous soyez prêt non seulement concernant la maîtrise du véhicule, mais aussi sur le plan psychologique.

 

En résumé, que ce soit durant la période de mai et août ou pendant le reste de l’année, l’essentiel est d’être parfaitement prêt pour passer le permis.

4.6/5 - (17 votes)