Emploi et profession : que faut-il pour devenir chauffeur VTC ? 

emploi et profession
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

La profession de chauffeur VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) consiste à assurer les déplacements de particuliers. Le véhicule du chauffeur VTC doit être réservé par ses clients et l’exercice de sa fonction est solidement encadré. Il s’agit d’un métier en plein essor qui suscite de plus en plus d’engouement. Comment devenir chauffeur VTC ?

Faites-vous former

Afin de devenir chauffeur de VTC, vous devez passer un examen. Ce dernier est tout sauf une simple formalité. Si vous désirez mettre toutes les chances de votre côté, effectuer une formation chauffeur `vtc est fortement recommandé. Elle vous préparera de la meilleure des manières à lexamen à venir. Il existe de nombreux centres de formation agréés qui sauront vous permettre de garantir votre examen. La formation s’axe sur les aspects théoriques et pratiques de l’examen afin que rien ne soit laissé au hasard.

Passez l’examen

L’examen de chauffeur VTC se focalise sur divers aspects du métier. Il est divisé en deux phases et vous donne la possibilité de faire valoir vos connaissances théoriques et pratiques sur le sujet. Concernant la théorie, vous avez des questions à choix multiple sur des sujets tels que :

  • la sécurité routière ;
  • la réglementation des transports ;
  • ou encore la réglementation nationale des VTC.

La partie pratique de l’examen quant à elle est une épreuve de conduite professionnelle. Vous devez montrer en présence d’examinateurs, vos talents de conducteur. Ces derniers feront attention à tous les détails. Une fois l’examen passé, vous avez fait le gros du travail.

Demandez votre carte

Afin de pouvoir exercer en tant que chauffeur VTC, vous avez besoin d’une carte professionnelle. Pour l’obtenir, il faut formuler une demande. Elle doit être adressée à la préfecture du département de votre domicile. Il faut mentionner que votre demande de carte professionnelle doit être accompagnée de certains justificatifs. Il s’agit en l’occurrence :

  • d’un justificatif de domicile ;
  • d’une pièce d’identité ;
  • du permis B en cours de validité et détenu depuis plus de 3 ans ;
  • d’un certificat médical délivré par un médecin agréé.

Bien entendu, vous devrez y ajouter une attestation de réussite à l’examen VTC. Une fois que votre demande est déposée, vous devez attendre trois mois au plus pour avoir votre carte VTC en votre possession. Un détail important à mentionner est que votre casier judiciaire doit être totalement vierge. Des infractions telles que la conduite en état d’ivresse ne doivent pas y figurer.

4.7/5 - (26 votes)