Fonctionnement du stage de récupération de points

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

 

 

Avez-vous commis une ou plusieurs infractions ? Vous risquez de réduire le nombre de points sur votre permis de conduire… Attention, n’attendez pas que ce nombre soit proche de zéro pour récupérer vos points, sinon vous pourriez vous retrouver avec un permis invalide ! Notez que le cours de récupération de points n’implique pas de repasser l’examen du Code et n’est pas une révision intensive de ce denier ! L’objectif est de partager votre expérience avec un groupe d’autres conducteurs pour les sensibiliser aux risques d’un comportement dangereux. Vous trouverez dans cet article des informations pratiques qui peuvent vous être utiles si vous avez décidé de suivre un stage de récupération de points ou un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Le stage de récupération de points : deux jours d’échanges

 

Même si vous ne participez au stage que pour la récupération de points, profitez-en pour écouter les interventions des deux animateurs sur les facteurs généraux et plus spécifiques de la sécurité routière, comme la vitesse ou l’alcool au volant… mais aussi sur votre propre comportement envers les autres. Rappelez-vous le message de sécurité routière : « Le danger, c’est les autres, les autres, c’est nous ! Le stage de récupération de points, organisé sur deux jours, réunit des automobilistes dans le but de les amener à réfléchir librement sur leur conduite, en parlant de l’infraction qu’ils ont commise et de leurs motivations. Ce dernier sert aussi à les amener à analyser un cas pratique d’accident de la route ou en leur fournissant des informations sur les lois de la physique et leur impact sur la conduite. Pour recevoir un certificat de validité du cours, vous devez assister à la formation de sensibilisation à la sécurité routière de deux jours et, surtout, respecter le programme. Ce certificat vous permet de rétablir 4 points sur votre permis de conduire dès le lendemain. Vous ne pouvez suivre qu’un seul cours par an pour récupérer des points. Votre permis de conduire doit être valide et votre nombre de points doit être d’au moins 1. Le cours de formation volontaire est destiné aux personnes qui :

  • ont perdu des points ;
  • n’ont pas reçu la lettre 48SI ;
  • ont un permis de conduire valide ;
  • n’ont  pas participé à un stage de formation depuis moins d’un an.

Stage récupération de points : quand s’inscrire ?

 

Il est recommandé de suivre un stage récupération de points dès que votre solde de points atteint 6 points. Selon les statistiques, environ 44 % des automobilistes attendent d’avoir 4 points ou moins pour s’inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Seul un tiers envisage de s’inscrire à un cours lorsque le solde de points tombe à 6. Cependant, il est fortement recommandé de prendre cette mesure. Il ne faut pas grand-chose pour se faire retirer son permis ! Le fait de ne pas s’arrêter à un feu rouge ou à un panneau stop entraîne une perte de 4 points et la conduite sous l’influence de l’alcool entraîne une perte de 6 points ! Vous pouvez vérifier votre solde de points à tout moment en ligne sur un site spécialisé ou en demandant votre relevé complet à la préfecture. Conçus non pas comme une leçon de morale, mais comme un véritable échange d’informations pour faire prendre conscience des dangers que nous pouvons créer par notre comportement sur la route, les stages de récupération de points servent à nous rendre plus attentifs aux autres et à nous-mêmes et plus respectueux des règles de sécurité routière.

 

Différents types de cours de formation

 

Le stage de récupération de points est prévu par la loi. Ce dernier permet aux conducteurs de mettre à jour le solde de points de leur permis et d’éviter de se voir retirer leur permis avec un solde nul. Les infractions au code de la route sont souvent le reflet de mauvaises habitudes prises au volant, qui peuvent rapidement entamer votre capital de points par des pertes constantes de points.

 

Stage de récupération de points volontaire 

Vous êtes conscient de votre solde de points et avez décidé de vous inscrire pour retrouver un solde de points plus confortable (4 points de plus à la fin du stage de deux jours).

 

Stage obligatoire de récupération de points

S’applique aux jeunes conducteurs dont le permis est en période probatoire et qui ont un solde de 6, 8 ou 10 points. En cas d’infraction entraînant un retrait de 3 points ou plus, les stagiaires sont informés de l’obligation d’effectuer un stage de récupération de points par la lettre 48N.

 

Stage de formation obligatoire dans le cadre d’un casier judiciaire 

En cas d’infractions graves, mais sans blessures, le procureur peut décider de proposer au conducteur coupable de suivre un stage de formation pour réduire les sanctions ou en éviter certaines comme le casier judiciaire. Le cours ne permet pas de restituer des points.

 

Stage obligatoire comme sanction complémentaire 

En cas d’infraction pénale ou de responsabilité pour un accident ayant causé des blessures ou mis en danger la vie d’autrui, le juge peut ordonner au contrevenant de suivre, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Cette mesure s’ajoute aux autres sanctions et doit être appliquée dans les six mois suivant la condamnation. Ce type de stage ne permet pas de récupérer des points.

4.4/5 - (36 votes)