Frein de service : définition et solutions face aux déséquilibres

Le frein de service est un système qui aide au ralentissement de la voiture ou à son arrêt. Il est évident qu’en cas de dysfonctionnement, il s’agit d’un véritable problème de sécurité qui peut avoir des conséquences dramatiques.

Le frein de service n’a rien à voir avec le frein de stationnement. Ce sont deux aspects différents. Le frein de secours est l’autre nom du frein de stationnement. Le frein de service va intervenir lorsque la voiture est en mouvement et vous aider à ralentir le véhicule.

Dans cet article on va présenter plus en profondeur le travail de ce frein de service. Nous détaillerons son rôle et le mode de fonctionnement. On va parler du déséquilibre AR et on abordera les différentes causes de ce problème. Enfin, comme dans tous les articles de ce type-là, on va finir par présenter de nombreuses solutions à ce sujet.

Qu’est-ce que le frein de service ?

Le frein de service est un nom compliqué pour pas grand-chose… En effet, c’est tout simplement le système de freinage. Le frein de service est activé uniquement quand le conducteur appuie sur la pédale. Le frein de stationnement est un autre terme un peu compliqué pour parler du frein à main. Celui-ci ne s’active que lorsque la voiture est à l’arrêt.

Le frein de service est composé de plusieurs éléments différents, à savoir la pédale de frein, le maître-cylindre et les différents câbles pour faire passer l’information. La pédale de frein est le tout premier élément qui est utilisé dans le système de freinage. Quand le conducteur souhaite freiner, il va exercer une pression sur la pédale de frein pour mettre en route le système de freinage. Le maître-cylindre est là pour transmettre le liquide de frein dans les différents câbles pour exercer la pression de freinage attendue sur les roues. Enfin, les câbles utilisés dans ce cas de figure sont appelés les tuyaux hydrauliques de freinage. C’est un élément de liaison entre la pédale de frein et les roues.

À quoi ça sert ?

Il s’agit avant de tout freiner ! Le frein de service va être utilisé pendant que la voiture est en mouvement. Pour aider au ralentissement de la voiture, le conducteur va appuyer sur la pédale de frein pour transmettre du liquide de frein dans les tuyaux hydrauliques et permettre à la voiture de ralentir, puis de freiner et enfin, de s’arrêter.

Le frein à main (frein de stationnement) s’utilisera quand la voiture est à l’arrêt, ce sont deux systèmes de freinage différent.

Son fonctionnement

Quand le conducteur appuie sur la pédale de frein, il va mettre en exergue une pression hydraulique. Celle-ci ira s’appuyer directement sur les roues en circulant dans les tuyaux hydrauliques. Par la suite, les plaquettes de frein et les disques de frein effectueront leur travail selon les composants annexes (étrier, pistons…).

Qu’est-ce qu’un déséquilibre important AR ?

Sur le contrôle technique, il est mentionné le déséquilibre important AR. Qu’est-ce que cela signifie ? Il ne faut pas penser qu’il s’agit d’un problème de parallélisme, car ce n’est absolument pas le cas.

Les freins d’une voiture doivent être en excellente condition pour fonctionner correctement. Il peut y avoir un léger déséquilibre de 10/20%, mais c’est tout. Au contrôle technique, cela peut aller jusqu’à 30%.

Quand un déséquilibre important AR se présente, la première chose à laquelle on pense c’est une plaquette de frein usée. Le disque de frein peut-être défaillant également ou alors un étrier qui est grippé.

Le déséquilibre important d’un frein ne doit pas être négligé, il devra être surveillé puis traité le plus rapidement possible pour éviter d’avoir un accident…

Les causes de ce déséquilibre

Elles sont nombreuses. Dans un premier temps, on va retrouver l’usure prononcée des plaquettes de frein. Il arrive qu’une plaquette de frein soit plus usée d’un côté que de l’autre. Dans ce cas, un déséquilibre se crée. Il est possible d’entendre des bruits caractéristiques au freinage.

Le disque de frein peut être le second composant qui va causer le déséquilibre. La réparation immédiate s’impose. Dans la majorité des cas, on va parler d’un voilage ou d’une fissure. Pour le reconnaître, vous devrez sentir, au moment du freinage, quelques vibrations.

La troisième cause sera l’étrier grippé. Quand celui-ci ne joue pas son rôle correctement alors il va y avoir une transmission de la pression hydraulique à la roue qui va se mettre en place. C’est de cette manière qu’il va y avoir une différence dans l’efficacité du freinage. Pour le savoir, vous sentirez une odeur de brûlé, notamment à l’arrêt.

Certains véhicules possèdent encore des freins à tambour. Dans ce cas, il est vite arrivé qu’une fuite dans le cylindre de roue intervienne et cause un problème dans l’équilibre du freinage.

Il n’est pas exclu que d’autres composants du frein de services soient défaillants comme le maître-cylindre ou la pédale de frein molle (fuite de liquide de frein). Dans une moindre mesure, le liquide de frein peut être responsable d’un défaut, et dans ce cas, vous pourrez changer le liquide de frein.

Au contraire, si la pédale est dure à enclencher, c’est probablement l’assistance au freinage qui s’avère défectueuse. Dans ce cas, il faudra entreprendre le nécessaire pour réparer ce problème et éviter l’accident.

Les solutions

Quand un déséquilibre intervient dans le freinage, il est vite recommandé de mettre le véhicule à l’arrêt et d’appeler votre garagiste. Il saura vous aiguiller et faire tous les changements nécessaires pour permettre à la voiture de fonctionner convenablement.

Parfois, il faut quand même regagner le garage et ce n’est pas toujours simple… Pour conduire la voiture, il faudra utiliser les deux autres freins à votre disposition : le frein moteur et le frein à main. En alternant les deux et en adoptant une conduite modérée, vous arriverez dans le bon garage pour entamer toutes les réparations nécessaires.

Frein de service : définition et solutions face aux déséquilibres
4.8 (96.92%) 26 votes