Les 3 conseils pour l’achat d’une moto

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Une moto est idéale pour éviter les embouteillages et pour protéger l’environnement. Il est prouvé qu’un deux-roues émet en moyenne 50 % de moins de substances nocives et d’émissions de CO2, comparé à un véhicule. Cependant, l’acquisition d’une moto est un investissement. Voici nos conseils y afférents.

 

Fixez votre budget !

 

Avant toute chose, il est fondamental de connaître combien vous pouvez investir dans cet achat. Une moto varie entre 200 € à 15 000 €. Si vous pensez que ces prix sont trop élevés, vous pourrez recourir à une moto d’occasion. Leur prix est de moins de 25 % par an selon la gamme à laquelle elle appartient. Quand il s’agit d’une moto entrée de gamme, la moto neuve est à 200 € alors qu’une nouvelle moto haut de gamme est estimée à 10 000 €. La différence entre entrée et haut de gamme est l’ensemble des caractéristiques. Ces dernières sont moins élaborées au niveau de la fabrication pour les entrées de gamme.

 

Déterminez votre personnalité !

 

Peu importe l’achat que vous effectuez, le résultat dépendra toujours de votre personnalité qui se renforcera à travers l’expérience et vos habitudes. Chaque passionné de moto a ses propres raisons quand il en achète une.

 

Pour débuter

Dès 14 ans, vous pouvez conduire une moto. Il est préférable d’acheter une moto 125, un deux-roues pour enfant ou une mobylette. Les scooters automatiques, les cyclomoteurs ≤ 50cm3 et les motos ≤ 45cm3 sont aussi adéquats à vos débuts. Dans ce cas, opter pour un scooter 50cc de JM Motors est une alternative.

 

Pour collectionner

Les motos rétro, motos de collection et les side-cars sont adaptés à cet usage.

 

Pour rouler en ville

Soit le scooter à 3 roues, soit la moto 125.

 

Pour rouler sur les autoroutes

De multiples options s’offrent à vous : Moto GT, moto roadster, moto trail, moto sportive, moto supermotard, moto custom.

 

Pour rouler sur les chemins

Moto sportive, moto-cross, moto trial, quad, moto enduro, moto supermotard. La puissance et le couple sont aussi des caractéristiques à prendre en compte. La première est liée au nombre de cylindres ou de tours par minute. Cette indication caractérise la puissance de propulsion du deux-roues. La puissance est exprimée en chevaux. Tandis que le couple n’est rien d’autre que la notion de vitesse calculée en Newton-mètre. Plus le couple est élevé, plus la moto est réactive, plus le moteur est puissant.

 

Réclamez les documents obligatoires !

 

Il est conseillé d’obtenir les documents requis avant la fin de la transaction. À cet effet, il y a deux ensembles de papiers à prendre en compte :

 

Pour une moto d’occasion

C’est valide pour un deux-roues d’occasion dans un délai de 30 jours après l’achat. Les documents qui vous serviront à transférer le certificat d’immatriculation ou carte grise sont :

  • une lettre de demande ;
  • un justificatif d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • l’acte de vente ou certificat de vente de la moto ;
  • un formulaire de déclaration de demande de certificat d’immatriculation ;
  • un formulaire de déclaration de cession ;
  • un précédent certificat d’immatriculation barré en diagonale et noté de la mention « Vendu le … ».

Pour une moto neuve

Il vous faut :

  • un certificat d’immatriculation ;
  • un justificatif de domicile de moins de 6 mois ;
  • un formulaire d’achat de moto.

Le coût d’une carte grise dépend de nombreux paramètres tels que la puissance cylindrée ou le carburant utilisé. Suite aux recommandations précédentes, entamez les démarches afin d’acquérir votre moto en toute confiance !

4.3/5 - (19 votes)