Les différents types de porte-vélos pour voiture ?

Le porte-vélos est un indispensable pour toutes les personnes qui sont passionnées par la pratique du vélo, que ce soit en VTT ou en cyclisme. Le transport du vélo ne doit pas être négligé, surtout avec les dernières innovations technologiques.

Les vélos deviennent de plus en plus sophistiqués avec des éléments plus précis, plus pointus et plus adaptés à certaines pratiques. À titre d’exemple, les suspensions à air ou les liquides hydrauliques de freins qui ne sont pas dans des positions normales peuvent causer plusieurs difficultés importantes à l’utilisation du vélo par la suite.

Dans cet article, nous allons vous présenter les différents types de porte-vélos qui existent sur le marché en 2019. Petit indice : il n’y en a pas trois, mais plus !

Les types de porte-vélos disponibles sur le marché en 2019

Les personnes qui ne s’intéressent pas de près au porte-vélos le savent : il n’y aurait que trois manières pour transporter le vélo dans la voiture : la boule d’attelage, sur le coffre de toit ou sur le toit. Détrompez-vous : il en existe bien d’autres.

La boule d’attelage est certainement l’une des solutions les plus intéressantes à l’heure actuelle. Cependant, elle implique la nécessité d’avoir un véhicule qui possède une boule d’attelage… ce qui n’est pas le cas de tout le monde, on doit le dire.

Avec ce système, vous aurez un avantage en particulier : quasiment tous les vélos (ou presque) pourront être transportés en toute sécurité. Que vous ayez un VTT de dernière génération ou un vélo de route, le porte-vélos sur la boule d’attelage est l’une des solutions que l’on préfère ! Ce système existe de deux façons différentes. Vous en aurez où l’ouverture du coffre est possible quand l’autre solution ne le permet pas. Par la suite, il existe le porte-vélos sur boule d’attelage au format tout suspendu ou au format plateforme. C’est à vous de choisir ce qu’il vous convient. L’installation des vélos est aisée à mettre en place. Il suffit de poser le moyen de transport à deux roues sur le bloque cadre et d’utiliser les sangles de serrage pour fixer le tout. On va préférer la solution qui permet d’ouvrir le coffre. C’est plus pratique, pendant les vacances, pour accéder au chargement qui se situe à l’arrière. Peu importe le format que vous décidez, il faudra certainement envisager de créer une troisième plaque minéralogique pour votre porte-vélos afin que vous soyez reconnaissables et éviter de prendre une amende.

Le second système de porte-vélos qui est disponible sur le marché en 2019, c’est le porte-vélos sur toit de voiture. Il faut impérativement d’avoir des barres de toit qui permettent de transporter aisément son vélo dessus. Ce n’est pas un système facile à mettre en place, car il faut porter le vélo à bout de bras et ce n’est pas tous les jours une chose facile. La majorité de ces systèmes permet de transporter entre 3 et 4 vélos en même temps. On notera un point faible à ce dispositif, c’est la surconsommation astronomique. L’aérodynamisme de la voiture n’est pas étudié pour réaliser une telle chose. Il faut également connaître la hauteur maximale, notamment pour les parkings, les parkings souterrains, etc.

Le troisième dispositif est certainement celui que tout le monde connaît, à savoir le porte-vélos sur le coffre de voiture. L’autre nom de cette solution est le porte-vélos sur hayon-. Il s’agit d’un porte-vélos qui va se fixer sur le coffre de la voiture avec des sangles et des accroches spécifiques. C’est une solution économique. Ce ne sont pas des objets qui coûtent cher comme on peut le voir dans ce guide comparatif du porte-vélos que nous avons entièrement rédigé. On y relate notre avis porte-vélos pour vous aider à réaliser le meilleur choix qui se présente à vous. Contrairement au porte-vélos sur boule d’attelage et au porte-vélos sur le toit de la voiture, il ne s’agit pas d’un système universel. Il faut trouver le produit qui sera en parfaite adéquation avec le coffre de votre voiture. Le second inconvénient de cette solution est l’obligation d’avoir une plaque minéralogique en réserve, car les roues des voitures vont cacher celle qui se trouve à l’arrière de la voiture.

Le quatrième système un peu moins connu des autres personnes, c’est le porte-vélos dans le coffre de la voiture. Ce sera surtout utilisé par les clubs de vélos ou quand il faut transporter plusieurs vélos et éviter qu’ils ne prennent la pluie sur le trajet. C’est aussi une manière de lutter efficacement contre le vol de ces deux-roues. Il y a des systèmes qui vont se greffer sur les éléments de fixation des sièges de la voiture. En retirant les sièges arrière qui se situent dans la voiture, les supports de fixation présents au sol pourront accueillir les dispositifs pour les vélos. En fonction de la largeur de la voiture, il est possible d’accueillir entre un et trois vélos (trois rangées de sièges maximum). La fixation ne s’effectue pas sur les deux roues. Seule la roue arrière sera bien fixée. La roue avant sera retirée pour que la fourche serve de liaison à la fixation.

La dernière solution est de rabattre les sièges de la voiture pour essayer de faire entrer un vélo. On n’appréciera pas cette méthode pour plusieurs raisons. Tout d’abord, en cas de freinage brusque, le conducteur est rapidement en danger. Les pédales peuvent abîmer le dossier des sièges rabattus. Enfin, cela implique de ne pouvoir accepter que deux à trois personnes, conducteur inclus, dans la voiture sur les sièges avant.

L’intérêt pour le porte-vélos ne date pas d’hier. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nouveaux systèmes voient le jour, tant par leur technologie innovante que par de nouveaux dispositifs pour révolutionner le marché du transport du vélo.

Le choix est important, tant pour vous que pour les autres usagers de la route et le ou les vélos. Prenez bien le temps de vous documenter pour ne pas sélectionner un système qui ne vous conviendra pas.

Les différents types de porte-vélos pour voiture ?
4.5 (89.47%) 19 votes