Pare-brise fissuré : il n’y a pas une minute à perdre

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

On ne s’en sort pas : ce qui débute par un timide accroc à la vitre de son pare-brise se transformera immanquablement en large fissure. Pourquoi attendre et risquer une réparation plus coûteuse, voire carrément l’accident ? Pensez donc… Botox

 

Petits problèmes, graves et coûteuses conséquences

 

Prendre quelques heures de votre temps pour visiter un réparateur de pare-brise n’est probablement pas une activité qui figure à votre liste de priorités. Comme plusieurs, vous préférez sûrement vaquer à d’autres occupations beaucoup plus intéressantes, estimant que la réparation d’une encoche dans la vitre avant de votre véhicule est mineure et peut attendre.

 

Mais… la négligence peut coûter cher. La petite encoche en question peut sembler timide, mais elle se transformera inévitablement en une large fissure, voire une toile de fissures sur toute l’étendue du pare-brise.

 

Plusieurs éléments contribueront à pareille détérioration, à commencer par la pression du vent, celui d’une journée de tempête ou même celui ressenti à vitesse d’autoroute.

 

Même chose pour les changements de température – et dieu sait qu’en changements de température, la Belle Province s’y connaît… Ce sera d’autant plus marqué si le système de chauffage fonctionne à plein régime dans l’habitacle, alors qu’il fait un froid de canard à l’extérieur.

 

D’autres dangers se pointent à l’horizon. Outre une visibilité entachée par cet accroc, la structure même du pare-brise en a pris pour son rhume et pourrait ne pas résister en cas d’accident… voire si un autre caillou décide de l’attaquer.

 

Dans le pire scénario, si vous filez à 100 km/h sur l’autoroute lorsque vous recevez ce caillou, le pare-brise au grand complet pourrait éclater en étoile, vous privant de la bonne vision essentielle pour contrôler la suite des événements.

 

Un peu de Botox ? Facile !

 

Bon, on vous a assez inquiété comme ça ? Les bonnes nouvelles, maintenant. Au lieu de devoir le remplacer, il pourrait être très simple de «Botoxer» votre pare-brise et gratuitement, s’il vous plaît.

 

Les pare-brise d’aujourd’hui sont composés non pas d’un, mais de deux vitrages, séparés par une solution de résine (ce qui l’empêche d’éclater en mille miettes). Si l’accroc n’affecte qu’un seul des deux vitrages, il pourra être réparé d’une simple injection de résine à l’endroit endommagé.

 

Normalement, votre vision ne devrait pas être perturbée par pareille réparation, puisque la solution de résine est transparente.

 

Mieux encore : l’opération, qui ne prend que quelques instants, est généralement gratuite pour la plupart des automobilistes détenteurs d’une police d’assurance en vigueur.

 

Qui plus est, en demeurant bien là où il a été installé, votre pare-brise d’origine permet de conserver intact le scellent appliqué en usine lors de l’assemblage, ce qui devrait continuer de le protéger des risques d’infiltration d’eau de pluie.

 

Cependant, si les dommages touchent les deux vitrages, l’injection de résine pourrait ne pas suffire pour une réparation durable. Le remplacement sera alors de mise – mais ça, ce n’est pas gratuit…

 

Ne décidez pas vous-même, à moins d’être un technicien spécialisé en la matière ; c’est un réparateur qualifié qui pourra vous donner l’heure juste. Prenez néanmoins soin de lui mentionner si c’est la première fois ou pas que votre pare-brise s’adonne au «Botox». À un moment donné, il faut arrêter de s’acharner sur un pare-brise…

 

Pas d’autres traitements miracles, mais…

 

La seule réparation de votre pare-brise ne garantit pas la fin de vos soucis. La fissure réparée peut réapparaître. Le cas échéant, faites «Botoxer» votre vitre de nouveau et répétez l’exercice tant et aussi longtemps qu’il sera possible de le faire.

 

À chaque fois, vous sauverez le coût d’un pare-brise neuf… et la frustration d’y recevoir le premier caillou.

 

À ce dernier sujet, il n’y a malheureusement pas de traitements miraculeux. Pas de produit puissant qui empêche l’écaillement, pas de répulsif à pierre… Cela dit, VOUS pouvez éviter de suivre de trop près les camions et autres gros véhicules susceptibles de faire voler les débris de la route.

 

Non seulement votre pare-brise vous remerciera, mais votre peinture de carrosserie en fera tout autant.

4.1/5 - (18 votes)