Bioéthanol : un biocarburant renouvelable et disponible

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Chaque jour, nous consommons de l’énergie (souvent en grande quantité). Nous utilisons de l’énergie pour chauffer nos maisons, nous éclairer, faire tourner nos industries et permettre à nos voitures de rouler. Pour ce faire, nous exploitons essentiellement les combustibles fossiles. Malheureusement, ces ressources fossiles tendent à se raréfier. Pour y remédier, les scientifiques et les ingénieurs sont parvenus à mettre au point des alternatives plus durables : les biocarburants. Ce sont des combustibles solides, liquides ou gazeux obtenus à partir de la biomasse. La biomasse désigne des matières organiques végétales ou animales non fossiles servant à la création d’énergie et de biocarburant.

Le bioéthanol figure parmi les biocarburants les plus courants. D’origine agricole, il est fabriqué à base de céréales et de betteraves à sucre. Tour d’horizon sur le bioéthanol, le carburant écologique des temps modernes.

Le bioéthanol et le boitier de conversion E85

Seules les voitures dotées d’un moteur Flex Fuel s’adaptent au bioéthanol. Un moteur Flex Fuel quant à lui vous permet de rouler aussi bien à l’essence classique qu’au superéthanol-E85. Bonne nouvelle ! Si votre véhicule ne s’adapte pas à ce carburant d’origine végétale, il est tout à fait possible d’y intégrer un système d’adaptation. On fait allusion au boitier de conversion E85 qui a été spécialement conçu pour convertir votre véhicule au bioéthanol. Ce dispositif coûte un peu cher, mais vaut largement le détour. En outre, son installation ne requiert aucune modification lourde sur votre véhicule.

Comment fonctionne le boitier de conversion E85 ?

Le boitier E85 est un boitier électronique. Aussi appelé kit éthanol, il est placé sous le capot, ou plus précisément au niveau du moteur. Équipé d’une sonde de mesure (qui détermine la proportion d’éthanol présente dans le réservoir), le boitier E85 permet de modifier l’injection. Plus explicitement, il permet au moteur d’injecter la bonne quantité de carburant.

Pour un fonctionnement optimal, le boitier E85 augmente la quantité de carburant injecté lorsque la proportion d’éthanol est élevée. Il ajuste le volume de carburant injecté ainsi que les mélanges de carburant afin de réduire le volume de consommation. C’est pourquoi vous ne serez jamais confronté à des problèmes de panne de carburant une fois votre véhicule équipé d’un boitier E85. Ce qui fait en réalité le succès des boitiers E85, c’est leur capacité à tolérer plusieurs types d’essences. Cela inclut le SP95, le SP98, le SP95 – E10 et le superéthanol E85. Ces carburants sont vendus dans toutes les stations-services françaises. Ce n’est pas tout ! Les boitiers E85 garantissent un fonctionnement optimal de votre moteur tout en réduisant considérablement votre consommation.

bioéthanol boitier de conversion E85

Installation de boitier E85 : à qui s’adresser ?

Vous ne pouvez pas installer vous-même votre boitier E85. Il faudra vous adresser à un professionnel homologué. Sa mission consiste à installer le boitier et la sonde. Il assure également le paramétrage du boitier en fonction de votre voiture et de sa cylindrée.

Note importante : un professionnel homologué propose nécessairement une garantie d’assurance qui couvre les pièces en contact avec le carburant. Vous avez des doutes quant à l’éligibilité de votre véhicule à la pose d’un boitier E85 ? Seul un professionnel homologué sera en mesure de le confirmer. Il est donc impératif de faire appel à un installateur homologué pour poser votre boitier E85.

Pour vous simplifier la tâche, voici quelques installateurs agréés en partenariat avec les principaux fabricants de boitiers :

  • Norauto
  • Auto E. Leclerc
  • Point S
  • Roady

Boitier E85 : privilégiez le kit homologué

Vous souhaitez convertir votre voiture en bioéthanol ? La filière du bioéthanol connait actuellement un essor fulgurant. La preuve, il existe de nombreux constructeurs de boitiers E85. Malheureusement, tous ne se valent pas. Bon nombre de constructeurs proposent des boitiers de conversion E85 à petit prix. Toutefois, trois constructeurs seulement sont homologués par l’État français. Ce sont :

  • Biomotors,
  • Flexfuel,
  • ARM Engineering.

Ces fabricants agréés sont les premiers fabricants en France à proposer des boitiers E85 agréés. Riches de plusieurs années d’expérience, ils travaillent en partenariat avec un large réseau d’installateurs homologués. Aussi, qui dit homologué par l’État dit boitiers fiables et de qualité. C’est d’ailleurs pour cette raison que ces fabricants vendent beaucoup de boitiers de conversion E85.

A contrario, les boitiers non homologués sont disponibles sur le web, des marketplaces généralistes ou des sites de distributeur. Malheureusement, un équipement non homologué ne garantit aucune efficacité réelle. Ces boitiers peuvent aussi présenter un danger pour votre voiture. Au lieu de prendre des risques et de laisser planer autant d’incertitudes, mieux vaut donc vous tourner vers un kit homologué.

Combien coûte un boitier de conversion E85 ?

Les boitiers E85 homologués coûtent un peu cher, soit entre 700 euros et 1 600 euros (tous frais compris). Bien entendu, le prix varie en fonction du fabricant et de la catégorie du boitier E85. Il inclut :

  • le matériel,
  • l’installation par un professionnel agréé,
  • l’homologation du boitier auprès de votre assurance,
  • la garantie couvrant l’ensemble des pièces en contact avec le carburant.

Ici encore, l’idéal est de vous tourner vers un fabricant homologué. Sinon, rendez-vous chez un garagiste agréé proche de votre domicile.

Bioéthanol : une énergie renouvelable

L’éthanol est une source d’énergie renouvelable. C’est un produit à base de matières premières végétales, notamment de betterave à sucre et de céréales (le blé et le maïs). Selon certaines études, le bioéthanol est aujourd’hui le biocarburant le plus utilisé au monde. Pour cause, les matières premières végétales se renouvellent chaque année. Il suffit donc de faire pousser de nouvelles cultures pour obtenir la quantité nécessaire à sa fabrication.

Contrairement aux combustibles fossiles, comme le pétrole qui met des millions d’années à se former, le bioéthanol demande quelques mois (une année tout au plus) pour de nouvelles cultures. Il s’agit donc d’un biocarburant disponible à la demande. Il s’impose comme un excellent choix pour réduire la dépendance énergétique vis-à-vis des carburants non renouvelables.

avantages bioéthanol

Bioéthanol : un biocarburant disponible

Le bioéthanol compose toutes les essences vendues à la pompe. Par exemple, le SP95-SP98 contient 5 % de bioéthanol. Le SP95-E10, qui est le carburant le plus prisé en France, en contient 10 %. Le superéthanol quant à lui affiche une teneur de 65 % à 85 %.

Économique, le bioéthanol est aussi de loin le carburant biologique le moins cher à la pompe. Il permet de réaliser près de 70 centimes par litre d’économie, car il coûte environ 80 centimes de moins que le SP95 ou le gazole. Certes, le bioéthanol consomme plus que les autres carburants. Son prix augmente aussi régulièrement à la pompe des stations-service. Cependant, il reste un biocarburant très intéressant, surtout si vous voulez à tout prix maitriser votre budget.

Un impact positif sur le climat

Lors de leur combustion, les combustibles fossiles libèrent du carbone dans l’air sous forme de CO2. On les considère comme étant des puits de carbone, d’autant qu’ils émettent un puissant gaz à effet de serre. Ainsi, ils contribuent grandement au changement climatique. À l’inverse, le bioéthanol remplit très bien ses fonctions en termes de lutte contre le changement climatique et les émissions de gaz à effet de serre. En effet, ce biocarburant affiche un bilan carbone a priori neutre.

D’une manière plus concise, les betteraves et les céréales absorbent une quantité importante de CO2 dans l’atmosphère. Ce sont les fruits d’une fermentation industrielle, d’une distillation et d’une déshydratation. Lors de la combustion dans l’atmosphère, le carbone émis est fixé par les plantes lors de la photosynthèse. Le CO2 absorbé par les plantes va servir de charge d’alimentation pour la prochaine culture. Le choix du bioéthanol s’inscrit donc dans une démarche positive de préservation de l’environnement et de la planète.

4/5 - (39 votes)