Clé dynamométrique : comment ça marche ?

Le fonctionnement de la clé dynamométrique est loin d’être facile à comprendre pour tout le monde. Nous en sommes conscients. C’est pour cette raison qu’il faut, à tout prix, comprendre son utilisation. Le principe est de permettre le resserrage des liens d’un couple de serrage. Celui-ci s’exprime en Newton mètre ou en déca Newton mètre. C’est une force qui va permettre de réaliser une rotation spécifique sans prendre le risque d’endommager ou de casser la ou les pièces qui doivent être resserrées (boulon, vis…).

Toutes ces actions mécaniques doivent être réalisées avec le plus de précautions possible. C’est grâce à ce système que la sécurité peut en être assurée.

La clé dynamométrique ne s’utilise pas n’importe comment. Il faut réaliser un étalonnage précis. Nous allons vous en parler plus en détail par la suite.

Cet article est là pour évoquer l’intérêt de la clé dynamométrique et son fonctionnement. On évoquera également le prix de ce type de clé.

À quoi sert la clé dynamométrique ?

C’est une clef qui va être requise pour effectuer des serrages mécaniques en règle. Pour ce faire, une unité de mesure spécifique est utilisée, à savoir le Newton mètre. C’est une force de rotation spécifique. Cette unité de mesure est utilisée, car elle permet de mesurer une force sans pour autant prendre le risque de casser la pièce en question. On parle de plusieurs pièces mécaniques dont le serrage au jugé est vivement déconseillé.

Le principe de cette clé dynamométrique est de pouvoir offrir toutes les conditions de sécurité nécessaires pour l’intérieur mécanique du capot du véhicule.

Pour avoir une force de serrage parfaitement en règle, il faudra opter pour la réalisation d’un étalonnage différent.

La clé dynamométrique est celle qui va être utilisée dans plusieurs situations, comme la pose d’un accessoire automobile, le changement d’une roue en particulier, une intervention sur un joint de culasse ou la culasse elle-même, l’installation de la durite, ou encore le serrage du bouchon de vidange. Nous n’avons pas cité toutes les situations où la clef dynamométrique peut être utilisée parce qu’il y en a d’autres.

Toutes les vis devraient être manipulées, puis serrées avec ce système-là. Ainsi, on sera à l’abri d’un mauvais serrage effectué au « jugé ».

La clé dynamométrique pas chère va également avoir un intérêt tout particulier pour éviter une tension axiale inappropriée. Toutes les actions de serrage réalisées avec ce type d’objet sont bien fixées.

Comment contrôler efficacement le serrage d’une vis ou d’un boulon ? En utilisant une clé dynamométrique ! Plusieurs modèles sont disponibles. On va avoir le tournevis avec un débrayage automatique, la clef avec une lecture directe ou une clef avec un mécanisme de déclenchement et de réarmement automatique. Cette dernière est souvent associée à un cliquet.

Le coût d’un tel appareil varie beaucoup. On peut avoir des modèles de bases dans des magasins automobiles ou de bricolage avec un tarif légèrement inférieur à 50€. Pour des outils d’excellente qualité, il est facilement possible d’arriver à un prix clé dynamométrique de 275/300€ ! Ces derniers sont avant tout des accessoires de qualité qui vont offrir une qualité de serrage optimale avec une gestion de l’inertie très précise.

Nous vous conseillons de prendre le temps de bien découvrir toutes les marques existantes pour faire une vérification sur la qualité, et s’assurer qu’elles vont bien correspondre à l’usage que vous avez prévu d’en faire.

Le fonctionnement de la clé dynamométrique

Pour comprendre le mécanisme d’utilisation de cet objet, il faut y aller étape par étape. Dans un premier temps, il va falloir déterminer efficacement la valeur du couple de serrage. Celle-ci se sélectionne à l’aide de la graduation de la clé dynamométrique.

Quand vous l’aurez fait, elle va s’afficher sur la partie graduée. Il faut bien placer l’élément pour ensuite procéder au serrage. Ce n’est pas une étape qui doit être rapide. Il faut prendre son temps. Le serrage peut prendre un certain temps, notamment par rapport à l’effet d’inertie. Les spécialistes évoquent un délai de 4 secondes. Il faut éviter ce risque d’inertie parce qu’il peut causer des dommages particulièrement importants, comme le déclenchement précoce de la clé dynamométrique.

Le mécanisme de déclenchement peut être plus ou moins audible. Selon le type de modèle que vous avez, il est possible de ne pas avoir le même signal. Certaines clés dynamométriques électroniques peuvent avoir un signal visuel ou à l’aide de vibrations qui se mettent en route dans le manche. Ainsi, pour travailler dans des environnements sonores particulièrement bruyants, c’est un véritable plus. Les anciens modèles ou autres clés dynamométriques classiques vont avoir un signal audio. Sauf qu’il est souvent difficile à percevoir… Or, c’est un problème. Dès que ce signal est employé, alors, il faut arrêter immédiatement le serrage.

Quand la procédure a été effectuée avec précision, alors vous n’aurez aucune raison de refaire un serrage par-dessus. C’est même vivement déconseillé, cela pourrait endommager la pièce. Soyez vigilants !

Clé dynamométrique : comment ça marche ?
4.2 (83.33%) 36 vote[s]