Combien de temps pour changer un embrayage ?

L’embrayage des voitures manuelles doit s’entretenir correctement. Le rôle de l’embrayage est très important. Il ne faut pas croire que la boîte automatique d’une voiture ne possède pas d’embrayage. Cette pièce n’est pas la même. Il va y avoir, à la place de l’embrayage, un couple hydraulique. Il est directement contrôlé et piloté par une pièce électronique.

L’embrayage d’une voiture manuelle consiste à mettre en contact le moteur de la voiture avec les roues pour qu’elles puissent exécuter les commandes du conducteur. Quand il faut accélérer, on va passer une vitesse. Il en est de même pour une voiture qui souhaite ralentir son allure. Vous allez naturellement rétrograder d’une vitesse, ce qui va consister à « retirer » les roues du moteur, pour réduire la vitesse du moyen de transport.

Dans cet article, nous allons voir combien de temps peut durer un embrayage, quand il faut le changer (pourquoi il faut le changer), le temps qu’il faut procéder à son changement ainsi que le coût de cette manipulation.

Quelle est l’espérance de vie d’un embrayage d’une voiture à boîte manuelle ?

La voiture possédant une boîte manuelle va avoir une espérance de vie relativement importante. Pour les voitures à essence, il est conseillé de changer l’embrayage aux alentours des 100 000 kilomètres, alors qu’il faudra attendre les 150 000 kilomètres pour les voitures à diesel.

Toutefois, ce ne sont pas des valeurs fixes. Plusieurs facteurs peuvent intervenir, au point de changer littéralement les chiffres que l’on vient d’exposer. On pense, en tout premier lieu, à la conduite du véhicule. Les personnes qui optent pour une conduite sportive vont user davantage sur l’embrayage, ce qui peut créer des déséquilibres plus ou moins importants.

Les personnes qui vivent à la campagne le savent mieux que quiconque : la vie à la campagne (et la conduite) ne sont pas du tout les mêmes qu’en vivant en ville. Les rapports ne seront pas les mêmes entre une voiture qui circule la majeure de son temps à la campagne et un véhicule qui réalise de courts trajets en plein centre ville.

Enfin, l’autre paramètre qui peut influencer la durée de vie de l’embrayage est la remorque. Les moyens de transport qui tractent des remorques, plus ou moins importantes et chargées, l’embrayage ne sera pas du tout sollicité de la même manière.

Quand faut-il changer son embrayage ?

Les symptômes dont nous allons parler sont ceux qui sont à surveiller dès lors que vous avez un doute. Il est important de les prendre en compte pour analyser son embrayage.

Si vous ressentez que la pédale patine, c’est-à-dire que vous avez le sentiment que la voiture vrombit sans pour autant avancer, c’est un premier signal pour entamer la procédure de changement d’embrayage.

Surtout, n’insistez pas, même pour entendre le doux bruit du moteur qui s’exprime. En le patinant trop longtemps, vous allez être confronté à un problème essentiel : vous allez provoquer l’arrêt complet ! Le disque de l’embrayage va chauffer et vous pourrez, sous le coup de la surchauffe, craindre à une cassure nette et totale du disque…

L’autre risque de patiner trop longtemps est d’avoir une fuite d’huile sous le capot… Le changement est obligatoire et de nouvelles mesures doivent être prises pour réparer la fuite d’huile.

Les personnes qui conduisent leur véhicules et ressentent une pédale dure, voire même grinçant, c’est qu’il y a un soucis dans le système d’embrayage de la voiture. Généralement, si vous rencontrez cette difficulté, il ne faut pas attendre. On estime à deux mois, avant la rupture totale de l’embrayage.

Les voitures qui ont du mal à passer les vitesses vont devoir consulter un professionnel pour mieux comprendre le problème qu’il y a sur l’embrayage .

Le changement de l’embrayage : comment cela se passe-t-il ?

Dès le moment où vous avez décidé de changer votre embrayage, il est primordial de comprendre qu’il s’agit d’une opération longue et délicate.

Les voitures récentes ont complexifié le mécanisme ce qui rend son changement encore plus compliqué. Il n’est pas rare, dans certains cas, de devoir retirer la boîte à vitesse, ou même de retirer le moteur pour atteindre correctement l’embrayage.

Les personnes qui sont passionnées par la mécanique n’ont pas forcément tout le matériel requis pour lever le véhicule et effectuer cette manipulation. C’est pourquoi, on ne peut que vous recommander de vous rendre dans un garage spécialisé qui aura tous les outils nécessaires pour faire le changement de l’embrayage.

Malheureusement, les personnes qui n’y connaissent rien en mécanique vont souvent croire que les professionnels de l’automobile profitent de leur manque de connaissances dans le domaine, pour faire payer plus d’éléments qu’il n’en faudrait. Le changement de l’embrayage consiste à renouveler le disque, le mécanisme ainsi que la butée. Vous serez bien plus tranquille pour les prochains kilomètres que vous effectuerez.

Le montage d’un embrayage devra être centré, sans quoi, vous risquerez d’avoir des problèmes par la suite.

Quel est la durée nécessaire pour changer un embrayage ?

Nous avons exposé les complications par avant. C’est important de le comprendre pour mieux analyser le prix. Celui-ci est basé sur l’horaire. Ainsi, pour une telle manipulation, le technicien va avoir besoin d’environ 3 à 6 heures. Quand on voit que le prix à l’heure est d’environ 60€, en moyenne, en France, on vous laisse faire le calcul…

Si toutefois, vous n’avez pas besoin de changer l’intégralité de l’embrayage, il est possible de ne changer que le kit d’embrayage. C’est une opération de 30 minutes, avec un prix compris entre 130 et 250€ en moyenne.

Nos conseils pour protéger au mieux son embrayage

Pour éviter de changer trop souvent son embrayage, nous avons quelques conseils à vous donner :

  • On veille à respecter la pédale d’embrayage. Si vous la relâchez trop brusquement, vous risquerez de l’endommager. On prend bien le temps de la relâcher.
  • On n’appuie pas sur le mécanisme d’embrayage, même quand la voiture est bien partie et roule. Cela va chauffer le disque et les conséquences sont celles que vous connaissez.
  • À un feu rouge, optez pour le point mort plutôt que de maintenir l’embrayage et sa pédale. Vous allez simplement user l’ensemble des éléments de l’embrayage et conduire à un changement prématuré…

Avec ces conseils et les informations relatives à l’embrayage, vous êtes parés pour protéger votre voiture le plus longtemps possible !

Lire aussi : Butée d’embrayage cassée : causes et solutions

Jean Cardoze

Jean, diplômé d'un DUT (diplôme universitaire de technologie) information-communication à Paris. J'ai fondé Webcarnews en 2016 pour partager ma passion pour l'automobile.