Comment choisir le meilleur détecteur de radar ?

Qui n’a jamais dépassé, même de 5km/h la vitesse maximale autorisée ? C’est une chose courante que tout le monde le fait. Plusieurs études démontrent que les accidents les plus dangereux sont ceux qui se produisent à proximité du domicile.

Il est évident que la réalisation d’un tel événement est dramatique. Cependant, il existe de nombreux individus qui sont à la recherche de sensations et d’adrénaline. C’est le cas pour les conducteurs qui aiment utiliser la puissance de leur véhicule. Avant d’apprendre à rouler vite, il est évident qu’une excellente maîtrise de son véhicule s’impose.

Pour éviter d’attraper une amende, il faudra faire confiance à un objet spécifique qu’est le détecteur de radar. Il existe bien des applications présentes sur un téléphone pour faire le même travail. Mais on vous les déconseille. Les détecteurs de radar que l’on a testé pendant notre test sont bien plus efficaces et performants.

Dans cet article, on va présenter le détecteur de radar puis on va fournir toutes les informations nécessaires et relatives pour choisir le meilleur produit qui soit disponible sur le marché.

Le détecteur de radar : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, l’objectif du détecteur de radar est d’avoir un appareil qui permet de détecter les radars. Ces derniers sont dispositifs qui appartiennent au gouvernement et dont le but est de sanctionner le conducteur qui met en danger sa santé et celle des autres occupants de la voie publique. Les limitations de vitesse doivent être connues par tout le monde, même les personnes qui ne vont pas passer le permis. Les passagers ont un rôle à jouer. Quand le conducteur roule trop vite, celui-ci peut indiquer l’excès de vitesse au conducteur pour lui faire ralentir la pression qu’il met sur la pédale.

Le radar n’est pas un ennemi en soi. Toutefois, il peut être intéressant pour les personnes de rouler vite sans se faire attraper ! L’amende est parfois salée. Il s’agit d’un retrait de points proportionnel à la vitesse maximale autorisée et d’une sanction financière. Au bout d’un certain temps, si le conducteur n’a pas perdu de nouveaux points, il pourra à nouveau les récupérer.

Pour avoir toutes les chances de conduire à la vitesse désirée, il devra se munir d’un détecteur de radar. Tout d’abord, nous préciserons qu’il n’existe pas d’appareil 100% fiable. Les policiers utilisent du nouveau matériel pour, peu à peu, devenir indétectables.

L’appareil va être capable de repérer efficacement un radar dans un certain rayon et l’indiquer au conducteur. Ce sont les ondes électromagnétiques émises par les radars qui permettent de les détecter sans difficulté.

Le détecteur de radar n’est pas autorisé partout. C’est d’ailleurs un problème, puisqu’il y a bien des pays qui ne sont pas d’accord avec l’utilisation d’un tel appareil. Il faut bien se renseigner si le type d’appareil que vous achetez peut être utilisé à l’endroit où vous vivez et où vous vous déplacez.

Comment choisir efficacement un détecteur de radar ?

Le détecteur de radar ne se choisit pas comme un paquet de spaghettis. Les critères déterminants pour son acquisition sont nombreux. On va vous les présenter :

  • Le respect de la loi. Chaque pays possède une propre législation qui lui appartient. Généralement, elle évolue vite, très vite. Il faut régulièrement se tenir informé des nouveaux décrets qui entrent en vigueur pour en connaître la teneur. En France, ces appareils commercialisés sous la forme de détecteur de radar ou d’avertisseur de radar ou avertisseur de danger ne sont plus autorisés. Le seul objet autorisé est l’assistant de conduire. C’est d’ailleurs sous cette appellation de nombreux détecteurs de radars se vendent. L’assistant de conduite ne peut qu’indiquer une zone de danger. Cette expression est relativement large et peut ne pas convenir à tout le monde. La zone de danger peut aussi bien signifier un radar au feu rouge, un radar mobile, un radar fixe ou encore le fameux radar tronçon. Au final : est-ce dérangeant ? Pas tant que ça. Dans un cas comme dans l’autre, le but est d’être informé de la présence d’un radar, peu importe sa forme. Les véritables détecteurs de radars qui émettent des ondes électromagnétiques peuvent être commercialisés grâce à la mondialisation commerciale. Toutefois, si un officier de police vous prend en train d’utiliser ce produit, vous risquez une amende bien salée.
  • Le type de montage : tous les détecteurs de radar ne fonctionnent pas de la même manière. Il y a trois types de montage. On peut avoir le détecteur de radar à cordon, le détecteur de radar sans-fil ou encore l’appareil qui fonctionne à distance. Il est vrai qu’en fonction de l’appareil, la discrétion ne sera pas la même. On évoquera le dispositif à distance qui n’est pas légal… En tout cas, pas en France.
  • Le type d’alerte diffère d’un appareil à un autre. Il est possible d’avoir des signaux visuels tout comme des signaux sonores. On va noter que le type d’alerte va dépendre de votre préférence. L’idéal étant d’avoir les deux !
  • Tous les détecteurs de radar n’ont pas d’écran. Certains peuvent en avoir. Est-ce que vous préférez un appareil avec un écran ? Si oui, il faudra se renseigner correctement sur les différentes alertes lumineuses. Une belle luminosité s’impose. La taille se fera en fonction de vos goûts. Certains appareils ont des tailles plus intéressantes que d’autres.
  • Certains GPS sont équipés de la fonction de détecteur de radar. C’est d’ailleurs, le plus souvent, sous cette forme-là que l’appareil se vend le plus, puisque la version de base du détecteur de radar n’est pas légale en France. En combinant les deux, vous aurez un appareil complet. C’est d’ailleurs le format que l’on préfère à la rédaction.
  • La base de données n’est pas la même d’un fabricant à un autre. Certaines marques vont avoir une précision pour les radars fixes et aux feux rouges. Cependant, les derniers radars sont rarement ajoutés à l’intérieur, ce qui peut poser une véritable difficulté.
  • Le trafic en temps réel n’est pas le même d’une marque à une autre. Assurez-vous d’avoir la meilleure version à chaque fois pour obtenir le meilleur détecteur de radar.
Comment choisir le meilleur détecteur de radar ?
4.8 (96.67%) 24 vote[s]