Moto : 7 points à vérifier pour cet hiver

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Circuler à moto en hiver est souvent difficile, voire déconseillé. C’est donc le bon moment d’hiverner votre deux-roues et d’en prendre soin, afin de le maintenir en parfait état en vue des prochaines sorties. Si vous êtes toutefois contraint de prendre la route pendant cette période, il convient d’adapter votre conduite afin d’éviter les risques d’accident sur les routes glissantes. Il est aussi plus prudent de vérifier certains points essentiels et de miser sur les bons équipements.

Changez les pneus de votre moto

Pendant l’hiver, les sorties de route et les dérapages ne sont pas rares sur les chaussées humides et verglacées. Il est donc essentiel de changer les pneus de sa moto et de les remplacer avec des modèles adaptés, proposés sur les sites de vente d’équipements pour deux-roues.

En effet, les pneus des deux-roues doivent répondre à des exigences particulières pour offrir des performances optimales sur la route. Les enseignes spécialisées dans la vente de pneus vous proposent des modèles adaptés provenant de différentes marques telles que Michelin, Continental, Metzeler, Pirelli, etc.

Qu’est-ce qu’un pneu hiver ?

Les pneus hiver ont été conçus pour assurer une excellente adhérence sur les routes humides, notamment avec une gomme plus tendre. La gomme comporte aussi généralement une quantité plus importante de silice pour favoriser la grippe, ainsi que des sculptures plus profondes.

En plus d’une meilleure adhérence sur les chaussées humides, les pneus hiver permettent également d’évacuer plus facilement la neige et la boue.

Les pneus hiver sont-ils obligatoires ?

En France, le Code de la route n’oblige pas les motards à équiper leur moto de pneus hiver. Dans d’autres pays, c’est pourtant nécessaire. C’est par exemple le cas de l’Allemagne en cas de neige, de verglas ou de pluies verglaçantes. La Suède et l’Autriche imposent également les pneus hiver. Dans tous les cas, ils sont fortement recommandés pour éviter les risques de chute.

Comment choisir ses pneus hiver ?

Les pneus hiver pour motos se démarquent par l’indication M+S (pour « Mud + Snow », c’est-à-dire boue et neige). Vous pourrez également trouver sur le marché des modèles avec un marquage 3PMSF (« 3 peaks mountain snowflake »), avec un dessin de montagne et de flocon. Ce dernier signifie que le pneu répond à des normes précises émises par l’UE.

Il est également important de choisir vos pneus en fonction de vos besoins : pneus route, piste, trail ou encore tout terrain. Enfin, n’oubliez pas d’équiper votre moto de chaînes à neige si nécessaire.

Vérifiez bien l’usure des pneus

En hiver comme en été, il est important de vérifier régulièrement l’usure de vos pneus. Si vos pneus sont lisses ou en mauvais état, cela peut vous valoir une amende de 4e classe, soit un coût de 135 €. Votre assurance peut aussi refuser de vous indemniser si vous avez un accident avec des pneus en mauvais état.

Gardez à l’esprit que l’épaisseur de la gomme doit être au minimum de 1 mm. Les freinages appuyés peuvent également avoir occasionné des entailles et des plats. Enfin, ce sont les bandes latérales qui assurent l’adhérence. Elles doivent donc toujours être en excellent état.

Pneus moto pour l'hiver, route enneigée, équipement de moto

Contrôlez le liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement permet de stabiliser la température ambiante du moteur en fonctionnement. Il sert également à protéger de la corrosion interne, à lubrifier le circuit, notamment la pompe à eau, et à résister au froid intense. En règle générale, le liquide se remplace tous les deux ans. Au-delà de 40 000 km, soit environ 3 ans, il perd ses qualités. On constate alors une diminution des capacités anticorrosion et lubrifiantes, ainsi qu’un pouvoir antigel faible, voire nul.

Pour s’assurer de l’efficacité de l’antigel de votre liquide de refroidissement, il convient d’utiliser le densimètre. Avec son flotteur gradué, l’appareil vous indique directement la température à laquelle votre liquide gèle. Pour le remplacement ou le remplissage de liquide, la quantité requise ne doit pas excéder le niveau maximal indiqué sur le vase d’expansion.

Pensez à lubrifier régulièrement votre moto

La lubrification est souvent négligée en entretien. Pourtant, un graissage régulier et complet de votre moto permet de maintenir longtemps en bon état de fonctionnement les pièces mobiles. Une bonne lubrification optimise en effet la longévité des pièces, leur permet de fonctionner comme il faut et évite la rouille. Plusieurs pièces sont concernées.

L’étrier de frein

Un étrier oxydé peut provoquer des dégâts au niveau des plaquettes et des disques. Pour ne pas prendre de risque, appliquez une couche de graisse sur les axes de l’étrier, le corps du piston, ainsi que le matériau de support de plaquette.

La chaîne de transmission

La lubrification de votre chaîne de transmission est nécessaire afin de la préserver contre la rouille et de prolonger sa durée de vie. Nettoyez la chaîne avec du pinceau et de la paraffine avant le graissage. Ce procédé doit être effectué fréquemment, soit au minimum une fois par mois.

La suspension avant

Lubrifiez les organes de suspension avant de votre moto au moyen d’une huile moteur légère, notamment sur les régleurs de rebond au sommet des fourches réglables.

La suspension arrière

La lubrification de la suspension arrière est une tâche un peu ardue, car il faut avant tout procéder au démontage des différents éléments. Dès que toutes les pièces sont démontées, appliquez plusieurs couches de graisse légère sur le mécanisme : roulement, bagues et boulons de fixation.

Les axes de roues

Une couche fine de graisse est nécessaire pour lubrifier les axes de roues. La lubrification de ces pièces doit se faire dès que l’occasion se présente, lors d’un changement de pneus par exemple. Appliquez également de la graisse sur les écrous et les boulons de fixation pour éviter la corrosion, surtout en période hivernale où les pièces sont sensibles à la rouille.

Contrôlez l’état de la batterie

La batterie est un élément sensible au froid, surtout si vous roulez peu ou pas en hiver. En effet, si vous la laissez branchée continuellement sur votre moto, sans vous en servir, et sans la recharger régulièrement, celle-ci se dégradera très rapidement par sulfatation. En grande quantité, le dépôt de sulfate de plomb sur les bornes diminue l’intensité de votre batterie. Le sulfate de plomb se transforme en cristaux qui sont fatals pour les plaques. À terme, votre batterie n’acceptera plus de charges et sera inutilisable.

Si vous utilisez rarement, voire pas du tout, votre moto en période d’hiver, il serait préférable de retirer votre batterie de son emplacement et de la ranger dans un endroit sec, aéré, mais à l’abri de l’humidité. Tenez compte du type de batterie utilisée :

  • les batteries conventionnelles : assurez-vous que l’électrolyte soit au même niveau maximal pour chaque compartiment. Si besoin, rajoutez de l’eau déminéralisée pour les cellules manquantes,
  • les batteries sans entretien : il ne faut jamais ouvrir la batterie ni rajouter d’électrolyte.

Pour entretenir au mieux les plaques, votre batterie doit être rechargée périodiquement. Pour cela, un chargeur automatique avec maintien de charge est nécessaire. Celui-ci n’émet de charge que lorsque c’est nécessaire. Concernant le mode de charge et l’ampérage nécessaire, il convient de demander l’avis des spécialistes.

Procurez-vous un équipement moto spécial hiver

Si vous souhaitez sortir avec votre moto pendant l’hiver, il est fortement conseillé de porter des équipements spéciaux pour votre sécurité :

  • un casque intégral : en plus de vous offrir une grande sécurité, un casque intégral vous permet de vous protéger contre le froid,
  • une veste et un pantalon doublé, spécial hiver, ou une combinaison intégrale : confortables et étanches, les vêtements d’hiver sont idéals pour affronter les basses températures,
  • des gants chauffants et des bottes montantes : ces accessoires vous offrent plus de confort et de meilleures conditions de sécurité.

Sachez qu’en hiver, le froid intense provoque l‘engourdissement des membres et peut impacter votre attention pendant la conduite. Il est alors essentiel de bien vous équiper.

Procédez à un nettoyage complet de la moto

Les saletés, débris et dépôts divers peuvent impacter l’état de la peinture et la couche de vernis de votre moto, surtout avec les routes enneigées. Un nettoyage complet est donc nécessaire après chaque sortie ou tout simplement pour l’hivernage. Il est important d’éliminer les dépôts de saletés sur toutes les parties de votre deux-roues : carrosserie, mécanismes divers, ensemble pneus et jantes, etc. Après un lavage en bonne et due forme, appliquez des produits d’entretien spécifiques sur les surfaces peintes, chromées, les éléments en plastique, en métal et en caoutchouc. Il est conseillé :

  • d’enduire la peinture d’une couche fine de cire spéciale moto pour la protéger des aléas divers,
  • d’appliquer une couche de produit polissant sur les éléments en plastique et en caoutchouc,
  • de mettre une fine couche d’huile ou de silicone en spray sur les parties en métal pour les protéger de la corrosion.

Trouvez ensuite le bon emplacement pour votre moto. L’idéal est de la placer dans un endroit sec et couvert, à l’abri du vent et des intempéries.

Mettez votre moto sur sa béquille, de préférence en utilisant le support central, pour éviter la déformation des pneus et de certains accessoires sensibles. Si possible, enveloppez votre machine à l’aide d’une bâche spécifiquement conçue pour les deux roues. Enfin, n’oubliez surtout pas de gonfler vos pneus et de vérifier périodiquement leur pression.

Faites le plein d’essence ou videz le réservoir

Si vous disposez d’une moto à injection, il convient de faire le plein et d’ajouter un produit stabilisateur d’essence au réservoir. En effet, le produit additif empêche l’humidité de se former avec un réservoir à ras bord. En revanche, il est préférable de vider le réservoir avec un moteur classique.

4.2/5 - (16 votes)