Odeur échappement habitacle : causes et solutions

Être dans sa voiture et avoir une odeur nauséabonde et inhabituelle provoque souvent une inquiétude. Et pour cause : ce n’est pas normal. Les hydrocarbures respirés peuvent être dangereux pour la santé des humains.

Quand cela arrive, il faut arrêter la voiture, puis réfléchir. Plusieurs facteurs peuvent être responsables d’un tel événement. Il n’est pas toujours évident d’y remédier.

Dans cet article, nous allons vous présenter toutes les raisons qui peuvent conduire à ce problème et présenter de nombreuses solutions.

Comprendre l’origine d’un tel événement

Vous l’aurez certainement deviné, avoir cette odeur dans le nez, c’est souvent la présence d’un pot d’échappement qui serait défectueux. Les anomalies qui peuvent provoquer ce phénomène sont diverses et variées. Malheureusement, elles vont également avoir une grave incidence sur la santé de tous les occupants de la voiture.

Pour comprendre son origine, nous allons vous passer en revue tous les facteurs qui peuvent être responsables d’un tel évènement.

Le filtre à particules est défaillant

Le filtre à particules est essentiel. C’est grâce à lui qu’il est possible de contenir toutes les mauvaises particules de suies qui sont générées dans les gaz de combustion. Ces dernières sont généralement à base de carbone.

Le filtre à particules est également appelé le FAP. On le retrouve en grande majorité sur les véhicules dont le carburant est le diesel. Toutes ces particules sont nocives et dangereuses. Elles vont provoquer une intoxication monoxyde de carbone. Les personnes touchées manifestent des nausées plus ou moins importantes. C’est pourquoi il faut être prudent. Les FAP sont obligatoires en 2019 dans la majorité des nouveaux véhicules construits parce que les particules de carbone sont dangereuses pour l’environnement.

Pour avoir cette mauvaise odeur dans la voiture, il va certainement y avoir un problème dans le FAP. Souvent, c’est celui qui est colmaté. Il faut agir avec prudence. Pour s’en assurer, un contrôle chez un spécialiste est vivement recommandé. Il est également déconseillé de faire rouler la voiture avec un FAP percé. Cela peut générer de graves conséquences pour l’humain qui se situe dans la voiture que pour la planète dans son ensemble.

Pour remédier à ce souci, la majorité des mécaniciens vont aller conseiller les personnes de changer intégralement le filtre à particules. Pourquoi ? Parce qu’un mauvais FAP peut avoir des dangers plus ou moins importants, comme les organes périphériques que sont le turbo ou le catalyseur.

La fuite de gaz

Le deuxième cas possible pour avoir cette odeur du pot d’échappement dans la voiture est la fuite de gaz. Elles restent relativement rares. Elles vont se produire au niveau du collecteur d’échappement. C’est lui qui va provoquer une odeur de gaz à l’intérieur de la voiture et de son habitacle.

Le collecteur d’échappement, qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’un organe qui est conçu avec des tuyaux métalliques. On va le retrouver sur les moteurs multicylindres. Le but de ces collecteurs est de permettre de meilleures performances à la voiture. En parallèle, il va réduire le bruit d’échappement qu’émet le véhicule lorsqu’il est en phase d’accélération.

Quand le conducteur appuie sur l’accélérateur, il y a une combustion du carburant qui se crée et la température des cylindres augmente considérablement. Avec de fortes chaleurs, les joints peuvent se fissurer et amener des brèches. Ainsi sont présentes les fuites de gaz. Dès lors, les odeurs peuvent se répandre dans tout le véhicule au niveau de l’habitacle.

Le véhicule qui nous précède

Parfois, il ne faut pas s’en faire, cela sera juste passager. C’est souvent le cas quand on suit une voiture qui émet elle-même des gaz d’échappement. Pour s’en assurer, il suffit de regarder si les odeurs persistent quand le véhicule devant vous n’est plus le même ou qu’il n’y a plus aucun véhicule autour de vous.

La situation la plus fréquente reste les embouteillages. C’est notamment le cas quand il y a une succession de freinages et d’accélération. Dans ce cas, il est fort à parier que la ou les voitures qui se situent devant vous possèdent un système antipollution qui ne fonctionne pas ou plus comme il le faudrait.

La solution première pour éviter d’avoir un problème de santé par la suite sera de fermer toutes les bouches d’aération. La ventilation, même la climatisation doivent être fermées et à l’arrêt. Par la suite, il faudra ouvrir toutes les fenêtres de la voiture pour respirer l’air naturel qui vous entoure. Quand vous reprendrez un rythme de conduite normal et classique, et qu’il n’y a plus rien à craindre, vous pourrez ouvrir à nouveau toutes les ventilations pour en profiter au maximum. Votre air sera renouvelé et vous pourrez respirer correctement à nouveau.

En revanche, dans le cas où les odeurs persistent par la suite, on ne peut que vous conseiller d’aller voir un garagiste pour lui expliquer la situation et voir ce qu’il en est. Un simple contrôle peut vous éviter de graves problèmes de santé par la suite.

La solution principale pour éviter les odeurs de gaz d’échappement

La seule solution existante pour limiter au maximum les odeurs d’échappement reste les odeurs de gaz d’échappement. C’est un système qui doit se vérifier régulièrement. En effet, un contrôle régulier et sérieux de votre part vous évitera de nombreux problèmes par la suite.

Pour ce faire, le mécanicien ou l’amateur en mécanique ira vérifier la qualité du système d’échappement et l’état du filtre à particules. Le but est de pouvoir limiter tous les risques d’émanation d’odeur de gaz.

Le constructeur va vous indiquer une fréquence de contrôle régulière. Il faut les respecter. On peut la trouver sur le carnet d’entretien de la voiture.

Aujourd’hui, avec l’état urgent de la santé de notre planète, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte. L’état des voitures en fait partie. Il ne faut pas négliger cette partie liée à l’entretien, sous peine d’avoir des amendes par la suite. Il existe des vignettes pour s’assurer si la voiture est polluante ou non, si oui, à quel degré, etc.

Si cette manipulation vous intrigue ou que vous n’êtes pas un mécanicien averti, la présence de votre garagiste sera un véritable plus !