Comment ouvrir une porte de voiture centralisée bloquée ?

Les situations peuvent être cocasses… mais bien désagréables ! Quand les clefs se trouvent à l’intérieur de la voiture, il y a un vrai problème qui se crée : comment ouvrir la voiture ? Comment ouvrir une porte pour débloquer toutes les autres portes de la voiture ? Ces mots peuvent faire sourire, mais dans la précipitation, ce sont des cas qui se produisent régulièrement…

Dans cet article, nous allons évoquer trois méthodes. Ces dernières ne pourront pas fonctionner pour tout le monde, bien malheureusement. Si les trois ne fonctionnent pas avec vous, il faudra prendre le téléphone pour contacter un serrurier très rapidement. Il est habilité à intervenir dans ce genre de situation et interviendra très rapidement.

Première méthode

Cette méthode est celle que l’on voit le plus souvent dans les films et autres supports audiovisuels. Ce n’est pas une solution qui va fonctionner pour tous les véhicules. En effet, elle s’adresse, en premier lieu, aux voitures qui sont équipées de poussoirs de verrouillage verticaux.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un cintre métallique et d’une pince coupante. L’utilisation du fil du cintre est judicieuse parce que l’épaisseur est faible et permet de passer entre la vitre et le joint d’étanchéité.

Quand vous aurez coupé la partie inférieure du cintre au milieu (la longue ligne droite), vous allez chercher à créer un crochet. La longueur du crochet doit faire, au moins, 5 à 7 centimètres. Le fil métallique se plie très facilement et cette manipulation l’est encore plus avec la pince coupante.

Une fois que votre crochet est bien fabriqué, vous allez pouvoir l’insérer délicatement entre la vitre et le joint qui se situe en bas. Cette manipulation prend du temps. Il faut être patient (et ce n’est pas une chose facile étant donné le caractère de la situation actuelle).

La boucle est relativement large. Il faut être prudent et réaliser la descente du crochet en toute délicatesse. Durant cette phase, la partie la plus compliquée reste de faire passer le crochet. Quand celui-ci aura glissé, vous allez ressentir une facilité pour insérer le reste du cintre.

Quand vous aurez suffisamment descendu le crochet, il faudra réaliser une manipulation de 90° pour être face à la tringlerie.

Cette partie est la plus frustrante. Toutes les voitures ne se ressemblent pas et les modes de construction divergent. Vous allez réaliser des mouvements de bas vers le haut et de haut en bas. Vous y trouverez un levier, qui normalement, se trouve au niveau de la serrure de la voiture.

Pour vous aider à vous donner confiance, sachez qu’il est normalement possible de voir le poussoir de verrouillage de la voiture bouger. Si c’est le cas, c’est que vous vous en rapprochez ! Il faut persévérer et vous y arriverez !

Vous allez bien finir par trouver le loquet qu’il faudra soulever par la suite. En persévérant, le loquet va se relever, grâce à la pression effectuée vers le haut. Et la porte va être totalement déverrouillée !

Cette méthode est longue et fastidieuse. Mais elle a le mérite de fonctionner sur un grand nombre de voitures qui sont équipées de poussoirs de verrouillage.

Si cela ne fonctionne pas, il faudra se tourner vers un serrurier qui sera le plus qualifié pour déverrouiller la portière de voiture.

2 autres méthodes existent pour déverrouiller une porte de voiture bloquée

La première des deux méthodes est peu utilisée, mais pourtant, elle est pratique. Elle nécessite une certaine habilité. Elle fonctionnera sur les voitures qui possèdent un loquet de verrouillage qui se trouve sur le dessus de la portière. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une cordelette ou d’un lacet assez long, avec une longueur d’environ 90 à 100cm.

Au milieu du lacet, vous fabriquerez un noeud coulant. Le principe est de faire un noeud suffisamment important. Celui-ci va être placé sur l’angle supérieur de la portière. Le but est de faire glisser le noeud jusqu’au poussoir de verrouillage, il faudra serrer le noeud pour qu’il se prenne dans le loquet de verrouillage et finisse par être relevé grâce à votre pression.

Pour réussir à faire passer le lacet dans la voiture, il suffit de le faire passer entre la potière et la partie haute de la carrosserie. Vous allez finir par y rentrer et il ne vous restera plus qu’à faire glisser le noeud coulant.

Si cette méthode ne fonctionne malheureusement pas, c’est le moment d’essayer une autre méthode, la dernière de cet article.

La seconde méthode et troisième solution disponible dans ce billet consiste à utiliser un cintre métallique, comme pour la première méthode, sauf que vous allez utiliser la partie supérieure de la porte.

Avec le cintre en fil de fer, vous allez le couper afin de créer un crochet.

Pour mener à bien cette opération, vous allez devoir entrouvrir aisément la portière de la voiture. Celle-ci doit être maintenue ouverte. Pour ce faire, nous recommandons l’utilisation d’un minuscule ballon gonflable prévu à cet effet. L’objectif est de ne pas causer de dégâts.

Cette manipulation doit être faite aux deux extrémités, pour laisser un minimum d’espace dans la voiture, pour utiliser le crochet par la suite.

Vous allez pouvoir glisser le fil de fer. Le crochet va essayer d’attraper la poignée intérieure de la voiture. En soulevant le crochet, la poignée va finir par s’ouvrir.

Cependant, il est possible que cela ne fonctionne pas. Dans ce cas, réitérez l’opération sur l’autre côté de la voiture. Peut-être qu’avec un système d’ouverture de porte centralisée, la manipulation sera plus facile !

D’autres voitures sont équipées d’un bouton de verrouillage des portes. Si vous y arrivez, il suffit de faire passer le crochet dessus en appuyant fermement pour ouvrir toutes les portes !

Par la suite, votre porte va s’ouvrir, et vous aurez accès, enfin, à l’intérieur du véhicule pour récupérer les clefs !

Si malheureusement aucune des trois méthodes n’a fonctionné, nous ne pouvons que vous encourager à consulter un serrurier spécialisé qui trouvera la méthode ultime pour déverrouiller la voiture, sans casser la vitre.

Jean Cardoze

Jean, diplômé d'un DUT (diplôme universitaire de technologie) information-communication à Paris. J'ai fondé Webcarnews en 2016 pour partager ma passion pour l'automobile.