Peut-on ajouter de l’huile à un moteur chaud et combien de temps faut-il le laisser refroidir ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

 

 

Puis-je mettre de l’huile dans un moteur chaud ?

Il existe une croyance répandue que l’huile froide entrant en contact avec des composants chauds peut provoquer des fissures. La base de cette cette théorie repose sur le fait que le métal se dilaterait avec de fortes différences de températures. Si cela se produit trop rapidement, cela peut provoquer une déformation soudaine qui va briser le matériau. Un exemple évident serait le verre qui se brise si on y verse de l’eau bouillante.

Cependant, il n’y a pas de réel danger à ajouter de l’huile dans un moteur chaud, car les pièces métalliques ne sont pas si fragiles et possèdent une certaine flexibilité. De plus, l’huile moteur absorbe la chaleur beaucoup plus lentement que l’eau et ne peut pas la refroidir aussi vite. Finalement, vous devez attendre plusieurs minutes avant de vérifier le niveau d’huile, car l’huile s’écoule à nouveau dans la vidange. Pendant ce temps, le moteur se refroidira de lui-même et il ne sera pas aussi chaud lorsque vous ferez l’appoint.

Lorsque vous ajoutez de l’huile dans votre moteur, vous devez le faire de manière à ce qu’il n’y ait pas de débordement. Le moyen le plus simple pour cela est d’évaluer la quantité d’huile que vous devez ajouter en utilisant les marquages MIN et MAX comme référence. Dans la plupart des cas, la différence entre ces deux marquages est d’un quart. Ensuite, il suffit d’ajouter environ 0,125 litre à la fois et de revérifier le niveau jusqu’à ce qu’il soit proche du maximum.

 

Pourquoi est-il important d’avoir un niveau d’huile correct ?

L’huile contenue dans le moteur de votre voiture a plusieurs tâches importantes, et la lubrification des pièces mobiles n’en est qu’une. Lorsque le moteur tourne, de petites quantités de suie et de saleté s’accumulent à l’intérieur, où elles peuvent bloquer les voies étroites. Pour éviter cela, l’huile moteur contient des détergents qui dissolvent ces dépôts avant qu’ils ne créent un problème. C’est la principale raison pour laquelle l’huile de votre moteur est noire, surtout après l’avoir utilisée pendant de longues périodes.

Un autre rôle important que joue l’huile est le refroidissement, car elle évacue la chaleur de votre moteur. Cela signifie qu’elle doit faire face aux températures extrêmes qui se produisent dans des pièces comme la culasse ou les pistons. C’est pourquoi la plupart des moteurs modernes sont équipés de refroidisseurs d’huile, qui veillent à ce que la température de l’huile reste dans certaines limites. Enfin, une pompe à huile prélève l’huile dans le carter et l’envoie sous pression dans tout le moteur. Il existe plusieurs composants, comme les poussoirs de soupape hydrauliques ou les solénoïdes de distribution variable, dont le fonctionnement dépend d’une pression d’huile suffisante.

L’huile moteur portant sur ses épaules des tâches aussi importantes, vous ne devez jamais laisser son niveau descendre trop bas. Lorsqu’il n’y en a pas assez à l’intérieur du moteur, l’huile peut surchauffer avec le moteur soumis à de fortes charges. Si cela se produit, la structure moléculaire se désagrège et l’huile se dégrade. Non seulement elle perd ses propriétés de lubrification et de refroidissement, mais elle peut également entraîner une faible pression d’huile. Cela peut entraîner des problèmes de fonctionnement du moteur, une usure accrue et, dans le pire des cas, une défaillance des composants.

 

Comment vérifier le niveau d’huile ?

Pour obtenir les mesures les plus précises, vous devriez vérifier le niveau d’huile avec le moteur chauffé à la température de fonctionnement. En effet, l’huile, comme tout autre liquide, se dilate et augmente son niveau lorsque la température augmente. Lorsque le moteur est froid, vous pouvez obtenir une lecture de niveau inférieure à la réalité. Si vous faites l’appoint d’huile dans de telles circonstances, vous risquez de trop remplir votre moteur, ce qui peut l’endommager.

5/5 - (39 votes)