Plaques d’immatriculation : pourquoi choisir son département ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Les véhicules mis en circulation augmentent de jour en jour. Déjà en septembre 2020 on comptait plus de 38,2 millions de voitures en circulation dans toute la France. Pour identifier les propriétaires et notamment les punir en cas d’infraction, les plaques d’immatriculation sont absolument indispensables. Dans certains pays européens, il est possible de personnaliser les plaques d’immatriculation auto et moto. Malheureusement, ce n’est pas encore possible en France. Pour compenser, les autorités vous permettent d’ajouter quelques éléments à votre plaque d’immatriculation. Le choix du département en fait partie.

Les réglementations de la plaque d’immatriculation : quels sont les points essentiels à retenir ?

Depuis l’existence du nouveau système d’immatriculation ou SIV en 2009, vous ne pouvez plus choisir votre plaque d’immatriculation. En d’autres termes, on vous imposera un numéro de plaque choisi de façon aléatoire et automatique. Ce numéro d’immatriculation comprend 2 lettres, 3 chiffres et encore 2 lettres. Chaque série de numéros sera séparée par un tiret.

Certes, il existe un grand nombre de combinaisons possibles pour constituer un numéro de plaque d’immatriculation. Toutefois, certaines exceptions restent de mise. Il existe en effet des combinaisons interdites. Tel est notamment le cas des lettres U et O qui sont formellement interdites, car elles ressemblent aux chiffres 0 et 1. Il en est de même pour les lettres V et S. Petit conseil : faites appel à des professionnels comme eplaque.fr pour réaliser votre plaque d’immatriculation selon les normes en vigueur. Il s’agit de la première plateforme d’immatriculation depuis 2009. Vous avez également la possibilité de faire votre carte grise via ce même site.

Faire des ajouts sur une plaque d’immatriculation : oui c’est possible !

Certes, vous ne pouvez pas choisir votre numéro de plaque d’immatriculation. En revanche, vous êtes libre de déterminer le département ou la région à faire figurer sur cet accessoire auto. Pour être on ne peut plus clair, la loi vous autorise à choisir un département autre que votre département de résidence. La même règle s’applique au matériau de fabrication de votre plaque d’immatriculation. Parmi les modèles les plus prisés du moment, retrouvez :

  • la plaque d’immatriculation en plexiglas,
  • la plaque d’immatriculation en aluminium.

Le premier se démarque par sa résistance et sa solidité. Le second séduit surtout pour son côté recyclable et son caractère économique. Dans tous les cas, si vous souhaitez avoir une plaque d’immatriculation moderne, le plexiglas reste le meilleur des choix. Par contre, il coûte plus cher que l’aluminium.

Pourquoi choisir son département pour sa nouvelle plaque d’immatriculation ?

Oui, le choix du département sur les plaques d’immatriculation est totalement libre. Il existe néanmoins des départements plus prisés que d’autres. D’après une étude, ce choix s’explique notamment par la densité démographique de chaque région. En 2020, les départements les plus populaires pour les plaques d’immatriculation sont :

  • la Haute-Savoie,
  • Paris,
  • les Bouches-du-Rhône,
  • les Alpes-Maritimes,
  • la Corse-du-Sud.

La Haute-Savoie tient la première place dans le classement des plaques d’immatriculation les plus vendues. Cet engouement s’explique avant tout par son caractère touristique. Il faut noter que cette petite région ne présente qu’une petite densité.

Selon la même étude, si l’on prend compte de la densité de la région, la Corse tient le premier rang des départements les plus prisés pour les plaques d’immatriculation. Cela s’explique par le fort attachement des Corses du Nord et du Sud à leur région. La deuxième raison qui pousse les propriétaires à utiliser le département corse sur leur plaque d’immatriculation est la volonté des touristes d’être traités comme les Corses sur leur superbe île. Ils se fondent alors dans la masse en utilisant ce type de plaque. En dehors de ces deux raisons, les propriétaires utilisent la plaque corse, car ils pensent que cela leur permet d’éviter les insultes des autres automobilistes sur les routes.

plaque d'immatriculation, choisir son département

En ce qui concerne les plaques les moins vendues et les moins populaires, elles sont répertoriées dans les départements ci-après : la Seine-Saint-Denis, La Loire et Les Deux-Sèvres. Les analyses révèlent que le sentiment d’appartenance à la région est moindre pour la population. Et pour cause, on y enregistre un mouvement trop important de la population. Ces localités ne comptent pas non plus beaucoup de touristes. Vous voulez renouveler votre plaque d’immatriculation ? Choisissez le département selon vos affinités avec la région et la praticité du port de la plaque. Ce département sera visible sur la plaque par :

  • un identifiant territorial correspondant,
  • un numéro du département en question,
  • le logo de la région où il se trouve.

Petite précision : si vous achetez une voiture d’occasion, vous pouvez également conserver la région de l’ancienne plaque.