Utilisation et astuces pour optimiser Via Michelin

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

Avec l’essor des outils technologiques, la vie quotidienne devient de plus en plus simple allant de la commande d’un repas jusqu’à la réservation d’un hôtel qui se font juste en quelques clics. La nouvelle technologie s’invite également dans l’univers du voyage que ce soit des vacances en famille, des voyages d’affaires ou des escapades entre amis. Aujourd’hui, pour bien calculer son itinéraire en parcourant les autoroutes de France, de nombreux voyageurs sont séduits par les applications mobiles pour rechercher un itinéraire tout en mentionnant le trafic en temps réel. Via Michelin itinéraire figurent parmi l’une de ces applications les plus appréciées par les automobilistes pour optimiser les trajets. Zoom sur cette application incontournable pour calculer un itinéraire routier.

 

 

 

Via Michelin itineraire : l’application idéale

Quel que soit son mode de transport (voiture / moto / vélo / piéton), bien voyager et se déplacer peut se faire aujourd’hui dans la bonne humeur grâce à l’application Via Michelin. Adoptée par des milliers de voyageurs dans toute la France, Via Michelin a été créée par la société Michelin dans les années 2000 pour que chaque déplacement soit synonyme de sérénité dans toutes les villes françaises. Dotée d’une interface claire et accueillante, cette application fournit toutes les informations nécessaires pour faciliter le trajet en donnant l’adresse de départ et d’arrivée. Grâce à une carte interactive, elle se présente comme un calculateur d’itinéraire aller-retour en mentionnant les infos trafic ainsi que les enseignes présentes sur le long de l’itinéraire choisi.

 

 

Comment ça marche ?

Si Via Michelin est devenu ces dernières années l’application leader pour calculer le trajet de déplacement dans toute la France et en Europe, c’est parce qu’il s’agit d’un outil complet et facile à utiliser pour se déplacer en toute confiance. En effet, Via Michelin est un véritable planificateur d’itinéraire car elle aide les voyageurs à optimiser leur déplacement. Grâce à cette application, il est possible d’accéder à une panoplie d’informations importantes qui participeront à la réussite du voyage.

Calcul d’itinéraire

Avec Via Michelin, calculer des itinéraires peut devenir un jeu d’enfant. Pour cela, il suffit d’indiquer dans le moteur de recherche l’adresse de départ et le point d’arrivée. Après quelques secondes, l’application annonce le chemin le plus court à adopter tout en précisant les conditions de circulation.

 

 

Comment calculer facilement vos trajets ?

En utilisant Via Michelin, le calcul d’itinéraire se fait suivant 4 modes de transport : la voiture, la moto, le vélo et le piéton. Pour cela, chaque utilisateur peut effectuer un calcul de trajet selon ses besoins. Voici les différents types d’itinéraires qu’on peut calculer sur Via Michelin.

  • Itinéraire conseillé par Michelin : il s’agit d’un itinéraire routier par défaut proposé par Michelin pour favoriser la sécurité en empruntant les grands axes du réseau autoroutier.
  • Itinéraire le plus rapide : avec l’itinéraire le plus rapide, l’application met en avant la priorité au temps. Elle calcule ainsi le chemin qui prend le moins de temps pour arriver à destination grâce à un temps de parcours très court.
  • Itinéraire le plus court : ceux qui n’ont pas beaucoup de temps pour se rendre à un point de destination peuvent opter pour ce type de chemin qui priorise la distance.
  • Itinéraire découverte : les touristes qui veulent découvrir des sites touristiques ainsi que des routes pittoresques peuvent adopter ce chemin inédit.
  • Itinéraire économique : pour ne pas faire beaucoup de dépenses, il est conseillé de choisir cet itinéraire qui propose l’optimisation de la consommation de carburant tout en prévenant le paiement des péages.

 

Astuces pour une meilleure utilisation de l’application

L’application Via Michelin (d’autres infos ici : guide Michelin itinéraire ) est l’outil incontournable pour façonner son trajet selon ses propres envies. Pour une meilleure utilisation de cette application, voici quelques conseils pratiques.

  • 1 Transférer son itinéraire sur son smartphone

Il arrive souvent qu’un itinéraire soit calculé sur ordinateur pour être plus précis. Pour le transférer sur le site mobile ou l’application mobile de son smartphone, il faut créer un compte en appuyant sur « Login », présent en haut à droite du formulaire. Puis, il faut cliquer sur le bouton « Plus d’actions » afin d’enregistrer l’itinéraire dans Favoris.

 

 

  • 2 Imprimer son itinéraire

Imprimer son itinéraire est possible pour mieux avoir un aperçu de son trajet. Pour cela, il suffit de cliquer sur « Plus d’actions » dans la partie droite et ensuite sur « Imprimer ».

 

  • 3 Coût détaillé du trajet

(source https://info.viamichelin.fr/infos-pratiques/itineraires-viamichelin-pour-des-couts-de-trajet-toujours-mieux-maitrises)

L’application peut également procéder au calcul des couts du trajet en voiture en cliquant tout simplement sur le bouton « Coût détaillé du trajet ». Cela inclut les dépenses en carburant ainsi que les vignettes et péages. Pour cela, l’application demande des informations liées à la voiture comme le type de véhicule, la marque, la consommation ou encore le type de carburant.

 

 

Et si vous maîtrisiez vraiment votre budget déplacement ? Pour chaque trajet, ViaMichelin vous donne le coût détaillé et personnalisé de votre itinéraire en indiquant :

  • Le coût du carburant. Le coût précis de consommation en carburant est calculé en tenant compte des types de routes empruntées et du véhicule que vous avez renseigné.
  • Le coût des péages. Péages autoroutiers et urbains, ponts, tunnels, vignettes : le coût des péages en Europe est actualisé et adapté à votre type de véhicule.
  • NOUVEAU : Le coût d’usure de votre voiture. Le prix de revient kilométrique lié à l’usure de votre voiture est calculé en fonction de sa date d’achat, son année de mise en circulation, son prix d’achat et du nombre annuel de kilomètres parcourus.

Comment ça marche ?

1/ Je calcule mon itinéraire en renseignant ma voiture
2/ Dans mon résultat d’itinéraire, on me propose de calculer le coût d’usure de ma voiture
3/ Je saisis les informations permettant de calculer le coût d’usure de ma voiture
4/ Mon résultat d’itinéraire m’indique le coût d’usure de ma voiture dans le coût complet de mon itinéraire
5/ En cliquant sur coût détaillé de mon trajet, j’arrive sur une page qui explicite l’ensemble des coûts de mon itinéraire

Avec ViaMichelin, maîtriser son budget déplacement est un jeu d’enfants !

  • 4 Zones à visiter

Via Michelin propose à ses utilisateurs une carte dynamique pour localiser des zones d’intérêt présentes tout au long du trajet. Hôtels, stations-service ou encore aires de repos, tous ces sites sont visibles sur l’application Via Michelin.

 

 

Sur le site et l’application, vous avez désormais accès à plus de 8 millions de lieux pour vos loisirs et votre quotidien :
–    Les lieux de spectacle et loisirs : théâtre, parc d’attraction, bowling ou casino ;
–    Les commerces de proximité : boulangerie, banque, coiffeur, garage, …
–    Les grandes enseignes de la distribution vestimentaires, d’ameublement, de l’électroménager, …
–    Les pôles de santé : hôpitaux, pharmacies, cliniques, docteurs, …

Plus de 115 catégories de points d’intérêts disponibles sur ViaMichelin. Vous pouvez les retrouver sur nos cartes ou les mettre en point de départ ou d’arrivée d’un itinéraire.

Vous les retrouvez par marque ou pour certains, par type de lieu.

Pour vous repérer, visualisez les pictos associés à chaque type de lieu : ils vous donnent une indication sur le type de lieu.

Vous retrouvez également l’ensemble des stations-services et des parkings que nous vous proposons.

Et petite astuce supplémentaire : dans l’application ViaMichelin, pensez à utiliser la recherche vocale, simple et rapide !

 

  • 5 Calculez et imprimez les notes de frais de vos déplacements

    Renseignez normalement votre itinéraire en indiquant bien vos options d’itinéraire : indemnité kilométrique, coût du carburant, type de véhicule et de carburant.

    Une fois l’itinéraire calculé :

    • Choisissez l’itinéraire que vous avez pris ;
    • Cliquez comme indiqué sur l’image ci dessous sur « Note de frais » : l’ensemble des informations sont pré-remplies, y compris le coût des péages

     

     

    • Vous aurez alors le choix entre : imprimer, note de frais, ajouter aux favoris

    • Vous pouvez ajouter un commentaire personnel si vous le souhaitez

     

  • 6 un oubli ? pas avec la check liste Viamichelin

(source : https://info.viamichelin.fr/infos-pratiques/un-oubli-pas-avec-la-check-liste-viamichelin)

Peur d’oublier quelque chose ? Vous souhaitez faire le tour de tout ce qu’il vous faut ?

Pas de problème, Viamichelin à penser à tout et vous a préparé cette ckeck-liste pour bien vous organiser :

– Dans le sac à main

1. Le passeport ou la carte d’identité, la carte grise (vérifiez que votre contrôle technique est bien à jour), le permis de conduire, l’attestation d’assurance (valable jusqu’à un mois après sa date de péremption) et le numéro de votre assistance : il se trouve au dos de la carte verte.
2. Votre téléphone portable.
3. Un chéquier, une carte bancaire, du liquide.
4. Des lunettes de soleil : elles reposent la vue en conduisant et sont très utiles sur la plage.
5. Une trousse à pharmacie avec vos médicaments habituels plus du désinfectant et des pansements. Et bien sûr, la crème solaire et une pommade pour les piqûres d’insectes.

– Dans la voiture

6. Un gilet réfléchissant (obligatoire) à placer dans un endroit permettant de le prendre facilement avant de sortir du véhicule. Un conseil : prenez-en autant qu’il y a de passagers dans la voiture.
7. Un double de clés dissimulé à un endroit accessible de l’extérieur.
8. Une prise allume-cigare afin de recharger votre téléphone portable, un kit mains-libres pour téléphoner en toute sécurité, un GPS ou des cartes routières, vos CD, votre lecteur MP3, votre iPod, etc.
9. À boire et à manger : à garder idéalement au frais.
10. Un brumisateur et des serviettes : pour se rafraîchir si votre véhicule n’a pas la climatisation.
11. Tous les jouets, jeux et doudous de vos enfants.

– Dans le coffre

12. Un petit bidon d’huile, de liquide de refroidissement, de lave-glace pour faire l’appoint si nécessaire. Une boîte d’ampoules, une trousse à outils avec l’équipement de base (tournevis, quelques clés) et une lampe torche ou frontale.
13. Un triangle de présignalisation (obligatoire).
14. Une roue de secours en état, un cric et une manivelle. La clé antivol de vos jantes (le cas échéant). Éventuellement, une bombe anti-crevaison : si vous avez repéré et éliminé l’origine du délit (clou, morceau de verre), elle peut vous dispenser de changer la roue.
15. Un chiffon microfibre et une bouteille d’eau : pour enlever les insectes rebelles sur le pare-brise ou les fientes d’oiseau sur la carrosserie.

– Sous le capot

16. L’huile : à froid et à l’horizontal, le niveau doit se situer entre le mini et le maxi.
17. Le liquide de refroidissement : même chose. Si le liquide a viré à l’ocre, il est temps de le purger.
18. Le lave-glace : avec un bon agent anti-moustiques…
19. Le liquide de frein : il ne doit pas baisser. Si tel est le cas, direction le garage.
20. Le liquide de direction assistée : il ne doit pas varier non plus.
21. La batterie : les professionnels disposent de testeurs très pointus qui permettent de dresser son bilan de santé.
22. Les filtres (air, pollen) : assurez-vous qu’ils ne soient pas encrassés.
23. Les courroies : dans le carnet d’entretien, vérifiez l’échéance du remplacement de la distribution. Sa rupture peut entraîner une casse moteur.
24. L’échappement : vérifiez l’état des fixations en le secouant par son extrémité et sondez le métal au niveau des coudes et des raccords. S’il est très corrodé (rouille), la rupture n’est pas loin.

– Les pneumatiques, le freinage

25. Les pneumatiques : vérifiez la pression, adoptez les préconisations « autoroute » si la voiture est chargée (+0,2 à 0,3 bars), contrôlez l’usure (témoins au creux des sculptures) et assurez-vous que les flancs ne présentent ni hernie, ni coupure.
26. Les freins : faites inspecter les plaquettes. Moins de 3 mm d’épaisseur de garniture : à changer.
27. Les amortisseurs, les cardans, les rotules, les roulements : à faire contrôler par un spécialiste.

– Et aussi…

28. Faites recharger la climatisation si elle ne souffle plus de froid et procédez à un traitement anti-bactérien si vous sentez de mauvaises odeurs.
29. Ne mettez pas d’objet sur la plage arrière. Ils sont susceptibles de se transformer en projectiles en cas de choc.
30. Soignez la visibilité : pare-brise propre, balais d’essuie-glace en bon état et éclairage fonctionnel et bien réglé (phares notamment).

Tout est en ordre ? Alors, bonne route !

 

4.6/5 - (23 votes)