Vidange de la boite de vitesse : est-ce un impératif ?

vitesse automatique
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire

Nombreux sont les automobilistes à ignorer la nécessité d’une vidange de la boite de vitesse. Loin d’être une dépense de plus, la vidange de la boite de vitesse reste une nécessité. Pourquoi engager une telle opération et comment s’y prendre ? Ce billet y consacre quelques lignes.

Pourquoi vidanger sa boite de vitesse ?

Peu importe la marque, la vidange de la boite de vitesse s’impose à tout véhicule. En tant que conducteur et pour la bonne santé de cette pièce centrale de la mécanique, vous devez veiller à ce qu’elle soit régulière. En quoi consiste-t-elle ?  La vidange de la boîte de vitesse consiste à remplacer l’huile de transmission pour garantir la bonne lubrification des engrenages. Cependant, outre la nécessité de lubrifier les engrenages de la boite de vitesse, l’huile de transmission une fois renouvelée joue un rôle protecteur. Lorsque vous procédez à la vidange, vous prolongez la durée de vie des composants de votre boite de vitesse, en évitant par ce coup les risques de surchauffe due à un manque de liquide lubrifiant. En somme, vidanger sa boite de vitesse constitue le geste d’un conducteur avisé.

 

Comment réaliser une opération de vidange ?

Prenez d’abord le temps de rouler une demi-heure avant l’opération. Ensuite, une fois de retour au garage, placez votre véhicule en position surélevée pour accéder facilement à la boite de vitesse. Passez au crible celle-ci à la recherche du bouchon de vidange. Une fois le bouchon trouvé, dévissez-le et videz l’huile usagée qui s’y trouve. Procédez après au nettoyage du bouchon de vidange en ôtant les résidus et traces d’huile. Replacez le bouchon et vissez-le correctement. Localisez le bouchon de remplissage et remplissez la boite de vitesse d’une nouvelle huile.

 

Quand faut-il vidanger sa boite de vitesse ?

 

Cette opération dépend du modèle du véhicule et du constructeur. Généralement, les constructeurs n’indiquent pas un kilométrage spécifique avant de procéder à la vidange de la boite de vitesse. Toutefois, dans la pratique, certains signes témoins peuvent vous alerter. Ils diffèrent selon qu’il s’agit d’une boite de vitesse manuelle et automatique.

 

Boite manuelle

Vous avez besoin d’effectuer une vidange lorsque vous éprouvez des difficultés à passer les vitesses. Aussi, une vidange s’impose si vous observez des craquements lors des passages de rapports. Cette situation dénote de la perte de viscosité de l’huile de transmission. Il faudra la remplacer. Par ailleurs, lorsque vous faites face à des vitesses qui sautent, cela indique un niveau insuffisant d’huile.

Boite automatique

Si vous possédez une boite de vitesse automatique, vous devez procéder à une vidange aussitôt que vous noterez un délai plus ou moins long entre la phase d’accélération et l’entrée en première vitesse. Il s’agit là du signe manifeste d’un manque d’huile. Parfois, vous vous sentirez obligé d’accélérer davantage avant de réussir à passer les vitesses.

4.3/5 - (11 votes)