14 trucs pour adoucir les effets de l’hiver

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

La nature sait se laisser admirer. Lorsque de gros flocons dansent en arrivant du ciel, c’est magique. Par contre, lorsque ces mêmes flocons recouvrent nos voitures de neige, on trouve ça moins magnifique. Voici des trucs pour adoucir l’effet de l’hiver.

 

On n’a pas toujours le réflexe de dégager son entrée immédiatement après le passage d’une chute de neige abondante. Si la déneigeuse fait son œuvre, vous vous retrouvez rapidement avec un obstacle à franchir, soit le fameux « tas de neige. » Même s’il est toujours tentant de « foncer » dans ledit tas de neige, pourquoi ne pas faire un effort additionnel et déblayer son entrée aussitôt après le passage de la déneigeuse ? Il est si facile de demeurer coincé dans la neige lorsque les pneus s’enlisent que vous regretterez de ne pas avoir donné quelques coups de pelle au préalable. En prime, c’est excellent pour la forme physique !

 

Déblayez votre voiture

 

De grâce, avant de partir, prenez le temps de déblayer votre voiture afin de retirer TOUTE la neige qui s’y est accumulée. Et pas seulement les vitres ! La neige folle laissée sur la carrosserie se retrouvera rapidement dans la lunette arrière et vous obstruera la vue. Si la neige est lourde, elle ajoute du poids à votre véhicule et fait augmenter sa consommation de carburant. Et c’est sans compter sur le danger relié à la perte de neige sur la route alors que vous êtes entourés d’autres voitures.

 

Un bon balai

 

Depuis combien d’années possédez-vous votre balai à neige ? Peut-être est-il trop usé et moins efficace qu’auparavant. Vous seriez étonné de la différence à l’utilisation d’un balai à neige de qualité comparativement à un qui a connu ses meilleurs jours. Aussi, un bon balai évitera de laisser des marques sur votre carrosserie. Investissez quelques dollars de plus dans ce dernier ; ça pourrait vous en faire économiser davantage à long terme.

 

Le dégivreur

 

Nous ne recommanderons jamais de faire tourner le moteur de votre voiture inutilement l’hiver. Cependant, sachant que certains le font quand même, nous leur conseillons fortement d’utiliser les dégivreurs, avant et arrière, au démarrage de leur voiture. Pendant que vous déblayez la carrosserie de la voiture, les surfaces auront eu le temps de déglacer et le retrait de la neige ou de la glace sur les vitres se fera plus rapidement.

 

La visibilité

 

Certains matins, vous n’avez pas à déneiger votre voiture, mais vos vitres se trouvent givrées. Évitez de seulement dégager un espace pour voir à l’avant en attendant que vos vitres soient complètement dégagées. Vous croyez pouvoir vous en tirer et ne souhaitez pas être en retard au travail, mais vous courrez droit vers la morgue en agissant ainsi. Prenez quelques minutes supplémentaires, levez-vous plus tôt et ne partez pas tant et aussi longtemps que votre visibilité n’est pas entièrement assurée.

 

Le retrait de la glace

 

Un détail concernant le retrait de la glace de vos vitres. Trop souvent, vous dépensez de l’énergie à passer le grattoir sur la surface glacée plutôt que sur la vitre. Trouvez un endroit ou dégagez une parcelle de la vitre pour avoir accès à cette dernière, puis grattez à partir de celle-ci ; vous verrez que la glace résistera moins longtemps.

 

Les solutions

 

Lorsque la glace est épaisse et semble impossible à retirer, vous pouvez toujours faire appel à un produit dégivrant. N’utilisez jamais d’eau chaude, car tôt ou tard, votre parebrise vous remerciera en craquant. 

 

Vos essuie-glaces

 

Vous l’avez tous fait. Oui, vous avez tous déjà démarré vos essuie-glaces alors que ceux-ci n’étaient pas encore complètement dégagés. Leur mission n’est pas d’enlever la neige sur le parebrise le matin, ni de déglacer ce dernier. Lorsque vous les mettez en fonction sans savoir s’ils sont libres de fonctionner, vous risquez de les endommager ou de faire forcer inutilement le moteur électrique qui les actionne. En conséquence, assurez-vous de les avoir bien dégagés avant de les mettre en fonction. Vous pouvez même utiliser des gaines pour les protéger des intempéries lorsque la voiture est garée.

 

Couverture pour parebrise

 

Si vous détestez déblayer les vitres de votre voiture, vous pouvez vous procurer une couverture pour parebrise. Son installation à répétition demande certes une discipline et un effort, mais voilà une façon d’éviter l’ennuyeuse tâche du déblayage matinal.

 

En roulant

 

Une fois la voiture déblayée pour prendre la route, cela ne signifie pas que les ennuis sont terminés. Il est possible, selon la température, que les vitres s’embuent pendant le trajet. Plusieurs voitures sont aujourd’hui équipées d’une fonction automatique au niveau de la climatisation. Généralement, cette dernière permet d’éviter ce genre de situation. Si elle ne fait pas le travail, évitez de faire passer votre système en mode re-circulation; ce dernier va assurément provoquer une réaction de condensation avec tout ce qui est humide dans l’habitacle (manteau, bottes, etc.) et vos vitres vont s’embuer. Dans le pire des cas, entrouvrez une vitre, comme on le faisait à l’époque ; les vieux trucs sont parfois les meilleurs.

 

Le liquide lave-glace

 

Ça semble élémentaire, mais évitez de prendre la route sans savoir où se situe votre niveau de liquide lave-glace. Aujourd’hui, plusieurs véhicules sont équipés d’un témoin qui vous indique lorsque ce dernier est bas. Le cas échéant, n’attendez pas et faites le plein avec le contenant que vous gardez en réserve dans le coffre de la voiture.

 

Remplacez-les

 

Si vos essuie-glaces ne font plus le travail correctement, n’attendez pas avant de les changer. Trop souvent, les conducteurs négligent cette pièce maitresse pour la visibilité. En fait, il s’agit de la composante la plus oubliée sur un véhicule, selon les experts. Du coup, n’hésitez pas à vous procurer des essuie-glaces conçus pour l’hiver, c’est-à-dire munis d’un caoutchouc qui demeure plus souple par température froide.

 

Connaître son véhicule

 

Si vous avez fait l’achat de votre voiture l’été dernier, peut-être n’êtes-vous pas encore familier avec toutes ses fonctions. Aussi, peut-être est-ce que certaines d’entre elles sont hors d’usage, comme le dégivreur arrière par exemple, qu’on n’utilise jamais de toute évidence en été ? Une vérification complète de toutes les composantes avant l’hiver, de même qu’une bonne inspection, est de mise.

 

Voir et être vu

 

On ne le dira jamais assez ; rouler avec les phares allumés permet de mieux voir, mais surtout d’être bien vus par les autres automobilistes. L’hiver, les gens négligent souvent de nettoyer les phares de leurs voitures avant de prendre la route. Voilà une grave erreur. Le nettoyage des phares et des feux est aussi important que celui du pare-brise.

 

Planifiez vos déplacements

 

Les prévisions météo, sans être parfaites, sont plus précises que jamais. Lorsque vous avez à vous déplacer, essayez de prévoir des moments où on n’annonce pas de précipitations importantes ou de vents qui causent de la poudrerie. Vous pourriez éviter un tas d’ennui simplement en étant conscient de ce que réserve Dame nature. Et si vous avez à vous déplacer, tenter de suivre à la lettre les conseils prodigués dans la présente chronique ; vos sorties vont se faire de façon plus sécuritaire.

4.7/5 - (36 votes)