Comment conduire une voiture sans permis ?

Les voitures sans permis peuvent être utilisées à différentes fins. Que ce soit pour les personnes qui n’ont pas les moyens d’avoir une voiture classique avec un permis adéquat, en raison d’un coût important, ou pour les femmes et les hommes qui doivent se rendre au travail, la voiture sans permis représente une alternative intéressante.

La conduite de ce type de véhicule n’est pas très compliquée. Il s’agit avant tout, d’une nouvelle manière de s’approprier un nouveau véhicule, car les dimensions de ce dernier ne sont pas aussi importantes que les voitures citadines que l’on voit sur les routes.

Nous allons détailler le mode de conduite qui s’applique à la voiture sans permis. Nous en profiterons pour étudier d’autres aspects, comme les types de voitures disponibles, le code de la route et les raisons qui peuvent inciter à conduire une voiture sans permis.

Présentation des voitures pour les personnes qui n’ont pas de permis

Le permis de voiture est un indispensable si l’on veut conduire sur toutes les routes françaises, européennes et internationales.

Les voitures sans permis sont familièrement appelées les « voiturettes ». Ce sont des petites voitures dont la puissance du moteur n’est pas très importante. Elle permet de réaliser de courts déplacements en toute sécurité.

Les voiturettes sont les véhicules dont la puissance maximale est de 4kw. La cylindrée du moteur ne devra pas excéder les 50cm3. Ces cylindrées sont souvent présentes dans les mini voitures, voire dans les quadricycles légers.

Les voitures électriques fleurissent de plus en plus le marché de l’automobile. Dans les voiturettes, on retrouve des voitures électriques dont la puissance ne pourra jamais dépasser 1kw.

Qui peut conduire une « voiturette » ?

Les voitures sans permis peuvent être conduites par des personnes qui ont un permis B. Néanmoins, il n’y a pas de réel intérêt à le faire, puisque les voiturettes sont très limitées et ne permettent pas d’aller où on veut, quand on veut.

Les voiturettes peuvent être pilotées par des personnes qui répondent à ces trois critères essentiels :

  • La personne doit avoir au moins 14 ans,
  • Les personnes dont la naissance a eu lieu après le 1er janvier 1988 doivent posséder un équivalent du BSR,
  • Ne pas être sujet à une interdiction de conduire qui a été prononcée par un juge.

Tous les conducteurs de ces voitures ne pourront pas ignorer l’ensemble des règles que le Code de la Route exige. En effet, les directives sont communes à tous les conducteurs et ils doivent en faire partie.

Comment conduire une voiture sans permis en toute légalité ?

Comme pour toutes les voitures qui sont disponibles sur le marché de l’automobile, il faudra une immatriculation. En cas de violation d’une des règles (excès de vitesse notamment), les gendarmes et forces de l’ordre doivent être en mesure d’identifier le propriétaire de la voiture grâce à cette immatriculation qui est liée à la carte grise.

Les démarches pour obtenir le précieux sésame sont les mêmes que pour les voitures classiques. Il faut se rendre à la préfecture et remplir tous les documents qui s’imposent. La présence de la plaque d’immatriculation ne sera possible que par la suite et sera accrochée obligatoirement sur la voiture.

Les voitures sans permis ne pourront pas être assurées si vous n’avez aucune assurance sur le véhicule. Parmi les assurances, vous avez la possibilité de choisir l’assurance minimum (la garantie responsabilité civile) ou une assurance « plus haut de gamme » avec la protection du véhicule, de sa valeur et des biens qui se trouvent à l’intérieur. Dans ce cas, vous prendrez une assurance tous risques parfaitement adaptée !

Bonne nouvelle pour les conducteurs de ce type de véhicule : le coût de l’assurance à l’année est bien moins important que pour les véhicules classiques !

Le dernier élément à ne pas négliger pour les « voiturettes » est le contrôle technique. En faut-il un ? Quand faut-il réaliser le CT qui s’impose ? Les voitures sans permis sont dispensées de cette étape de contrôle !

Quelles sont les règles d’une voiture sans permis pour circuler en sécurité ?

Les conducteurs ne le savent que trop bien : les voitures sans permis leur permettent de se déplacer, mais ce n’est pas pour autant Versailles.

  • La vitesse maximale que pourra rouler le véhicule sans permis est de 45km/h.
  • Il n’est pas possible de transporter deux personnes dans le moyen de transport. Seul un passager est accepté. Pour le transport des enfants de moins de 10 ans, vous devrez posséder un système homologué qui ne mette pas sa sécurité en danger.
  • La circulation sur les autoroutes n’est pas autorisée, au même titre que les périphériques des grandes villes, les voies express et les voies rapides.

Est-ce que le Code de la Route change pour les conducteurs de voitures sans permis ?

Les infractions sont les mêmes pour toutes les personnes qui effectuent une conduite. Le simple fait de griller un stop, de téléphoner au volant, de griller la priorité à un piéton, de rouler trop vite par rapport à la vitesse autorisée ou de conduire avec de l’alcool dans le sang, en état d’ivresse, peut conduire à recevoir des infractions. Nous avons retenu les infractions classiques qu’on voit régulièrement et qui font l’objet d’amendes.

Le port de la ceinture de sécurité est une mesure obligatoire pour le conducteur et le passager transporté.

En l’absence d’un permis puisqu’il s’agit d’une voiture sans permis, vous ne pourrez pas subir un retrait de point. L’amende ne sera que financière.

En revanche, si les conditions où l’amende l’exigent, le conducteur peut se voir infliger une interdiction de prendre le volant pendant une durée variable. Le maximum étant 5 ans.

Les raisons qui poussent à conduire une voiture sans permis

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent inciter une personne à choisir ce mode de conduite. La première est sûrement l’absence de permis B pour conduire une voiture classique. Que la personne ait perdu son permis ou qu’elle ait subi l’annulation de ce document, le choix de la voiture sans permis est pratique pour répondre aux besoins du quotidien.

Toutefois, nous avons consulté des auto-écoles qui nous affirment que la raison budgétaire est aussi un frein pour des personnes qui n’ont pas les finances pour se payer un permis de conduire.

La voiture sans permis représente une bonne alternative pour se déplacer, aller au travail ou faire des courses. Toutefois, il faut être prudent et conduire avec des précautions pour éviter l’accident et arriver à la bonne destination.