Vidange du liquide de refroidissement : comment faire ?

Le liquide de refroidissement est nécessaire pour assurer une bonne qualité sur le moteur et toutes les pièces mécaniques de la voiture. Il doit être présent en quantité suffisante pour rester efficace. Comme pour de nombreux liquides dans la voiture, il doit être changé régulièrement. C’est ce que l’on appelle la vidange.

Dans cet article, nous allons vous présenter plus en détail le liquide de refroidissement. Son rôle et ses fonctions seront abordés. Nous vous indiquerons quelles sont les périodes les plus propices pour effectuer le changement de liquide de refroidissement. Enfin, nous terminerons en vous présentant les quelques étapes pour effectuer une bonne vidange de ce fluide essentiel pour la longévité de la voiture.

Qu’est-ce que le liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement est un liquide caloporteur. Ce fluide va être présent dans des circuits fermés afin de réguler la température.

Il arrive que des pièces mécaniques en cours d’utilisation se mettent à beaucoup chauffer. Sans la présence de ce fluide, le moteur pourrait subir des dysfonctionnements très importants.

Ce liquide contient une composition spécifique afin d’être efficace en dépit de toutes les conditions climatiques extérieures. Pour ce faire, plusieurs additifs sont présents pour empêcher que le liquide puisse geler lorsque les températures sont en dessous de 0 ou de bouillir quand elles sont supérieures à 100°.

Ce liquide ne doit pas endommager le circuit dans lequel il est utilisé. Ainsi, comme la plupart des pièces sont en métal, il ne faut pas qu’il soit corrosif. Les propriétés anticorrosives incluses dans le fluide sont là pour ça.

À quoi ça sert ?

Le liquide de refroidissement est là pour réguler la température dans un circuit fermé. Le fonctionnement de ce produit est utile pour préserver les pièces de la voiture. Lorsque le moteur se met en route, différents composants sont utilisés. Parmi ceux-là, il y en a qui génèrent une source plus ou moins importante de la chaleur. Le circuit du liquide de refroidissement est là pour réguler la température et optimiser le fonctionnement de la voiture. Le moteur conserve ainsi la température idéale pour tourner à son rythme.

Le liquide de refroidissement est aussi utilisé pour limiter les différents risques liés à la surchauffe. Lorsqu’il y a un risque de surchauffe, alors il va y avoir une déformation des pièces, et notamment du joint de culasse. Si celui-ci lâche, alors les conséquences peuvent être dramatiques et particulièrement onéreuses. On évoque un montant compris entre 1000 et 3000€ selon la voiture. Autant vous dire, que si l’on peut éviter ce type de dépense, tant mieux.

La troisième fonction du liquide de refroidissement est de protéger les différentes pièces du moteur grâce aux différentes propriétés présentes dans le liquide (antigel et anticorrosive). Il ne faut pas négliger l’importance de ces éléments. La durée de vie de ces pièces sera allongée.

Quand le changer ?

Le liquide de refroidissement présent dans la voiture impose une rigueur importante pour son entretien. Différentes recommandations sont fournies par les constructeurs. Certains vont apporter un conseil au kilomètre quand d’autres vont se baser en termes d’années. Ce n’est pas facile de trouver un repère. Chaque voiture est normalement livrée avec un guide permettant d’avoir toutes les informations requises concernant l’entretien de la voiture. C’est à l’intérieur de celui-ci que vous saurez quand il faut changer le liquide de refroidissement de votre voiture.

Au fil du temps, il faut vérifier la couleur du produit. Celui-ci devient facilement marron ou opaque. Ce changement d’apparence se justifie par les différents dépôts ainsi que des débris de métal.

Pour éviter d’avoir des problèmes, il faut effectuer une vérification expresse tous les 10 000 kilomètres. Nous pensons surtout aux personnes qui font beaucoup de kilomètres à l’année. Les propriétaires de voitures anciennes ne sont pas en restes et devront effectuer un contrôle régulier.

Les fabricants de liquides de refroidissement préconisent une vérification régulière tous les deux ans. La plupart des français vont faire plus de 10 000 kilomètres sur ces deux ans.

La prudence est de mise.

Dans le cas où le liquide de refroidissement de votre voiture est opaque, alors il est important de le purger pour le changer par la suite. Les différentes propriétés présentes à l’intérieur ne seront plus efficaces. C’est le moment pour effectuer le changement et purger le liquide de frein.

Comment effectuer la purge du liquide de refroidissement ?

Le changement du liquide de refroidissement s’effectue en 4 étapes. Avant de commencer, avez-vous bien tout le matériel nécessaire ? Il suffit d’avoir un réservoir pouvant accueillir le liquide de refroidissement, un tournevis, un entonnoir et un nouveau liquide de refroidissement. Ce dernier est disponible dans différents magasins, spécialisés ou non. Ces fluides sont en vente dans les grandes surfaces que vous visitez chaque mois.

La première étape va être de stationner le véhicule sur un espace plat et bien ventilé. Nous recommanderons d’avoir l’éclairage suffisant pour effectuer toutes les manipulations suivantes. Une fois que le capot est relevé est fixé, alors c’est le moment pour situer le réservoir qui sera équipé d’un symbole avec le radiateur. Ensuite vous pourrez repérer tous les purgeurs qui sont positionnés sur le radiateur moteur (ce n’est pas toujours le cas, cela va dépendre du modèle de la voiture).

La seconde étape va être de localiser le robinet qui est à la base du radiateur. Avant de l’ouvrir, il faut placer le réservoir que vous avez mis de côté. Une fois que c’est fait, ouvrez les bouchons du radiateur pour laisser couler l’ancien liquide. Ouvrez le robinet par la suite afin d’évacuer l’intégralité du liquide de refroidissement usé. Pour être sûr qu’il soit bien vidé, il faudra remplir le réservoir avec le nouveau liquide de refroidissement. Puis, vous pourrez refermer l’intégralité.

La troisième étape est la purge des résidus d’air. Une fois que vous avez rempli le réservoir jusqu’à la limite indiquée, il faudra prendre un chiffon pour ouvrir la vis de purge. Quand l’air s’échappe, vous y trouverez de petites bulles. Quand ce n’est plus le cas, vous pourrez refermer la vis et compléter le niveau du réservoir jusqu’à le remplir au maximum.

La quatrième étape est la réactivation du circuit de refroidissement. Ce n’est pas compliqué : il faut démarrer le moteur. Attendez quelques secondes pour accélérer une première fois. Il faudra vérifier s’il y a quelques bulles d’air qui sont présentes dans le bocal, tout comme le niveau qui va sûrement baisser. À ce moment-là, il faudra remplir jusqu’à obtenir le niveau maximum. Cette opération peut être réalisée plusieurs fois. Il ne faut plus qu’il y ait de bulles d’air qui sortent. Par la suite, le moteur devra tourner pendant un certain temps, jusqu’à ce que le ventilateur se mette en route. Ce sera le moment pour couper le contact. La dernière petite manipulation sera de vérifier s’il y a de la pression dans le bocal. Si oui, il faut laisser ce réservoir ouvert pour la laisser s’échapper. Si c’est nécessaire, remplissez à nouveau le récipient à son maximum et fermez tout, capot compris. La voiture doit être au repos pendant un minimum de 4 à 5 heures. Au terme de cette pause, un petit contrôle pour s’assurer que tout est à niveau (sinon faire le rajout nécessaire) et essuyer toutes les traces où du liquide de refroidissement qui seraient présentes avec un chiffon.