Volant qui tremble : causes et solutions

La sensation du volant qui tremble ne laisse que trop rarement penser à quelque chose de rassurant. En effet, c’est la crainte de perdre totalement le contrôle de sa voiture. Dans ce cas, que faut-il faire ?

Dans un premier temps, nous allons vous présenter les multiples causes qui peuvent provoquer cette sensation. C’est dans une seconde partie que nous allons aborder les différentes solutions existantes pour ne plus avoir ce problème (et ce sentiment d’insécurité).

Au secours docteur : j’ai des vibrations dans le volant, est-ce grave ?

La plupart des conducteurs qui ont ce ressenti vont avoir la panique qui va s’envahir. Une telle sensation ne doit pas rester sans être étudiée… Parce que c’est un symptôme qui doit être traité très rapidement ! En effet, il ne faut pas qu’il se reproduise. Nous allons vous expliquer pourquoi.

Dès lors que le conducteur va avoir cette problématique, alors il doit ouvrir les yeux et s’interroger. Sans aller dans un excès de panique, il est primordial de comprendre que ce symptôme est une sorte d’alerte, un signal qui n’est pas évident à maîtriser.

Généralement, il s’agit d’un tremblement au niveau de la direction. Cependant, en fonction du contexte où la vibration a lieu, les raisons ne seront pas toutes identiques.

La vibration du volant quand le véhicule est à l’arrêt peut être un problème de fixation du moteur. Dans ce type de situation, pour vous en assurer, vous ressentirez facilement une vibration sur tout l’habitacle de la voiture.

En revanche, si la vibration a eu lieu au freinage, alors cela indique d’autres symptômes. Ce peut être la présence d’un disque de frein usé ou voilé. En effet, quand les disques reçoivent l’appui des plaquettes pour effectuer le freinage, la surface du disque de frein ne sera plus plane et lisse. C’est de cette manière que les vibrations vont se créer. Dans ce cas, les solutions sont relativement simples et faciles à mettre en œuvre : il faut changer soit les plaquettes de frein, soit les disques de frein. Pour vous en assurer et être sûr qu’il ne s’agit pas d’un des symptômes suivants, la consultation d’un spécialiste est vivement recommandée.

Une autre vibration peut intervenir pendant le freinage. Celle-ci va se faire sentir quand le conducteur va appuyer sur la pédale. Dans ce cas, c’est probablement un dysfonctionnement qui va avoir lieu au niveau de la suspension et/ou de la direction de la voiture. Dans la majorité des cas, il s’agit de la rotule de direction ou de la biellette de suspension qui sont en cause. La solution est d’aller voir un professionnel de la mécanique pour effectuer leur remplacement.

Après avoir étudié les vibrations au freinage et à l’arrêt, nous allons nous concentrer sur les ressentis pendant que la voiture est en mouvement. Cette situation peut arriver après un accident. La voiture a été gravement endommagée, mais est remise sur roues. Cette mention est importante pour les personnes qui veulent acheter un véhicule d’occasion. Il est évident qu’avec de telles vibrations nous vous déconseillerons fortement d’investir au sein de ce véhicule. Si le moindre tremblement se fait sentir, sortez du véhicule et reprenez votre chemin dès que possible.

La deuxième cause qui peut provoquer des vibrations quand la voiture est en route, c’est la détérioration du châssis. Dans ce cas, il peut être, soit cassé, soit endommagé. Nous rappellerons que toute transaction de véhicule d’occasion avec un tel dommage est purement et simplement interdite par la loi. Nous en profiterons pour préciser que la vente de voitures sur les plateformes en ligne dédiées nécessite la plus grande vigilance de votre part. L’essai de la voiture en une, deux ou trois fois est un gage de sécurité. Les professionnels sont là pour vous épauler dans la quête d’un nouveau moyen de transport. Profitez-en avant de le regretter !

Toutefois, si vous avez acheté votre voiture depuis un moment, chez un professionnel et que le volant se met à trembler de façon anormale, c’est probablement une défaillance dans le système de direction. C’est souvent le cas quand il y a du jeu dans les trains de roulement. La biellette de direction est souvent citée comme responsable. Pour en avoir le cœur net, la consultation d’un spécialiste s’impose.

Les deux derniers cas où les problèmes peuvent se faire sentir, c’est en fonction de la vitesse. Dans les situations où la voiture roule à des vitesses importantes, c’est un problème lié au parallélisme. Pour en savoir plus sur cette partie de la voiture, nous vous dirigeons vers notre article complet à ce sujet. La seconde raison qui pourrait provoquer des tremblements dans le volant quand le parallélisme de la voiture est jugé comme étant bon, c’est l’absence d’un bon équilibrage. Dans ce cas, il faudra rajouter des poids dans un pneu ou un autre pour équilibrer le tout et avoir un véhicule parfaitement fonctionnel.

Si au contraire, les tremblements se font à faible vitesse, alors vous allez avoir un pneu dégonflé, ce qui est rassurant puisqu’il faut aller le regonfler le plus rapidement possible. La dernière des causes va être des jantes voilées. Le rendez-vous chez le mécanicien s’impose de lui-même.

Des vibrations peuvent se faire sentir au niveau du passage des vitesses. La boîte à vitesses est certainement défaillante. Il faudra faire les contrôles nécessaires et prendre les actions en considération.

Que faire pour éviter cela ?

Il n’y a pas de secret. Pour que la voiture soit fonctionnelle dans le temps, il faudra opter pour un entretien régulier de l’ensemble des pièces qui doivent être contrôlées et/ou changées.

Plusieurs actions peuvent être réalisées très simplement, comme la vérification de la pression des pneus, le changement des plaquettes (et disques) de frein quand cela s’avère nécessaire et indispensable.

Les vidanges des multiples liquides indispensables au bon fonctionnement de la voiture feront partie intégrante de l’entretien de la voiture. Ne les négligez pas.