Pédale de frein molle : pourquoi et que faire ?

La pédale de frein molle est un symptôme qui apparaît souvent. Nous connaissons beaucoup de personnes qui en souffrent. Lorsque cela arrive, il est vrai que c’est impressionnant et ça peut faire peur. Avoir une voiture qui ne freine pas correctement, c’est synonyme d’un problème et d’une insécurité, aussi bien pour soi que les occupants du véhicule et les personnes environnantes.

La sensation de la pédale molle intervient quand elle s’enfonce de plus en plus et que vous vous apercevez que les distances de freinage s’allongent. Vous êtes inquiet et vous souhaitez comprendre ce qu’il se passe.

Vous êtes au bon endroit. Nous allons vous expliquer le système de freinage pour ensuite apporter des solutions pour réparer ce problème mécanique fort embarrassant.

Dans 98% des cas, il s’agit de la présence de bulles d’air dans le circuit de freinage. Il faut donc les enlever, et cela passe par une purge de ces freins.

Le système de freinage

Les freins de la voiture vont être reliés à tout un circuit spécifique pour assurer le freinage. Plusieurs pièces sont utilisées pour arriver à obtenir le freinage optimal dont vous avez besoin.

Le fonctionnement n’est possible qu’avec un liquide de frein adéquat. C’est un système de freinage hydraulique. Le changement du liquide de frein n’est pas évident parce qu’il faut respecter les aléas de la science pour conserver son efficacité.

Ce fluide est particulier. Avec les variations atmosphériques, il va y avoir des réactions physiques, totalement normales, qui vont se réaliser. On va parler d’un fluide compressible. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Le liquide de frein ne doit pas être capable d’être compressé, peu importe qu’il soit sollicité par la pédale de frein ou pas. Il faut qu’il soit capable de garder la même teneur et consistance, peu importe qu’il fasse chaud ou qu’il fasse froid.

La pression externe ne doit pas empêcher le liquide de frein de faire son travail. Si la pédale est actionnée, alors le circuit du freinage doit être identique. C’est pour cette raison que lorsque la pédale est dure, il n’y a pas de compression du liquide dans le circuit de freinage.

Seulement voilà, avec le temps et les différents changements de température, il arrive que le liquide de frein puisse changer… et ça, c’est dommage. Un liquide de frein qui ne fonctionne plus comme il faut, c’est mettre en danger la sécurité du conducteur, des occupants de la voiture et des personnes qui se situent à proximité de la voiture, même dans les autres véhicules.

Et cela peut arriver quand le liquide de frein commence à devenir compressible à cause de la température. Il va générer de la vapeur, et tout va s’enchaîner, jusqu’à créer un freinage de mauvaise qualité.

La purge des freins

Pour empêcher le syndrome de la pédale molle, il va falloir les purger efficacement. Cela va permettre de libérer les bulles d’air qui se sont créées à l’intérieur.

Quand effectuer la purge des freins ? Dès que vous ressentez le moindre premier symptôme anormal. On va penser dans un premier temps dès que la pédale s’enfonce un peu plus qu’à l’accoutumée.

Il ne faut vraiment pas attendre avant d’intervenir. Certes, vous pourrez entendre des personnes qui vont vous dire de « pomper » le circuit de freinage… Mais ce n’est qu’une solution temporaire. Le pompage consiste à appuyer plusieurs fois que la pédale de frein de manière énergique pour que le liquide de frein reprenne ses droits. Cela reste une méthode peu efficace… Elle peut permettre éventuellement de rentrer à la maison dans un court trajet, et encore… Nous la déconseillons.

Le liquide de frein, par définition, ne doit pas se comprimer. Alors que l’air peut se comprimer. C’est justement ces bulles d’air qui vont empêcher la bonne circulation du liquide de frein. Elles vont se comprimer. C’est donc un freinage plus lent qui se met en place. Entre le moment où il appuie sur le frein, et le moment où les roues vont s’arrêter, le liquide de frein va être gêné dans son déplacement, puisque des bulles d’air vont se comprimer. Inutile de préciser à quel point, c’est un phénomène dangereux.

Pour effectuer la purge du circuit de freinage, il va falloir accéder aux vis de purge. Celles-ci vont se situer derrière les roues. Elles sont présentes sur les étriers de chaque frein. Pour y accéder, deux méthodes s’offrent à vous : une avec le démontage des roues, une autre sans le démontage des roues. Dans ce dernier cas, il faut braquer les roues au maximum et se glisser sous la voiture pour retirer les vis de purge. Si ce n’est pas possible, alors il faudra démonter les roues et poser la voiture sur une chandelle et un cric (si vous n’avez pas de chandelle et de cric, nous avons testé 6 produits chacun que vous pourrez retrouver sur notre site internet).

La voiture doit être prête à être purgée. Vous allez repérer le réservoir du liquide de frein. Vous le retrouverez côté conducteur avec un liquide foncé. Selon les modèles de voiture, cela peut varier.

Si votre liquide de frein est usagé, vous pourrez en faire le changement. Nous avons rédigé un article complet pour vous permettre de réaliser cette manipulation depuis votre domicile. On rappellera que le liquide de frein usagé doit être jeté à la déchetterie.

Le liquide de frein doit être rempli à son maximum. Si besoin, remplissez-le.

La troisième étape va être de déterminer dans quel ordre vous allez réaliser la purge de chaque roue. Le schéma classique consiste à réaliser la roue arrière droite, puis la roue arrière gauche, puis la roue avant droite pour finir par la roue avant gauche. Cet ordre peut être modifié, c’est à vous de choisir. Cependant, certains fabricants vont préconiser un ordre. Il faudra se référer à la RTA (Revue Technique Automobile).

La purge peut enfin commencer. Il faut être accompagné d’une seconde personne qui va appuyer sur la pédale de frein afin de pouvoir purger. L’étrier du frein doit être nettoyé, puis il faudra placer un réservoir ou un bocal dessous avec du nouveau liquide de frein au fond. Placer un tuyau depuis la vis de purge jusqu’au fond du bocal. À l’aide d’une clef adaptée, ouvrez la vis de purge, puis la seconde personne doit appuyer sur la pédale de frein. Même quand elle redevient dure ! Par la suite, il faudra qu’elle pompe deux à trois fois pour faire échapper toutes les bulles d’air. Elles devraient ne plus être présentes. À ce moment-là, il faut fermer la vis de purge.

Cette opération doit se répéter pour les autres roues. Une fois que c’est fait, il faudra tout revisser et fermer pour ne plus avoir de problème.

La pédale de frein ne sera plus molle normalement… Si c’est toujours le cas, alors, il faut se tourner vers un spécialiste qui sera plus à même de vous apporter les réponses à votre problème.

Pédale de frein molle : pourquoi et que faire ?
4.5 (90.53%) 38 votes