Réaliser un stage de récupération de points sans payer

En France, les stages de récupération de points sur un permis de conduire sont obligatoires pour éviter que le décompte retombe à zéro. Ces stages permettent de retrouver les points perdus lorsque vous commettez des infractions au Code de la route. La participation à ces stages est payante, ce qui implique des dépenses supplémentaires parfois importantes. Bonne nouvelle ! Webcarnews.com a déniché pour vous une façon de réaliser ce type de stages sans payer.

Un stage obligatoire et pourtant payant

Selon le Club Identicar, le coût d’un stage de récupération de points varie entre 180 € et 250 €. Ce coût est relativement élevé lorsqu’on sait que le stage dure en moyenne 2 jours. Cette dépense est, pourtant, inévitable si vous souhaitez garder votre permis de conduire. En effet, si vous tombez à zéro point, votre permis sera invalidé et vous ne pourriez plus conduire. Dès que vous enregistrez moins de 6 points, vous devriez donc trouver au plus vite un stage de récupération au cours duquel vous pourriez gagner 4 points sur votre permis de conduire. Vous vous demandez s’il existe une solution pour éviter de payer tout en récupérant vos précieux points ? Pourquoi ne pas opter pour une offre SOS permis ?

realiser stage recuperation points sans payer avis

Une couverture de vos frais de participation

Certains courtiers en assurance vous proposent une couverture complémentaire qui s’ajoute à votre assurance auto. Celle-ci peut inclure une couverture entière des frais liés à la participation d’un stage de récupération de points sur votre permis de conduire. À titre d’exemple, Club Identicar peut couvrir ces frais à hauteur de 250 € sur présentation de facture. Votre assureur prendra en charge le coût de votre participation, ce qui allège de manière significative vos dépenses.

Une offre très intéressante au niveau financier

Comme les assurances auto pour conducteurs malussés, l’offre SOS permis demande des cotisations régulières. Le montant des cotisations, tout comme les échéances, peut varier d’une compagnie ou d’un courtier à un autre. Dans tous les cas elle reste particulièrement intéressante. En effet, généralement, le montant des cotisations est dérisoire par rapport à celui de la participation à un stage de récupération de points. D’ailleurs, la couverture ne se limite généralement pas aux frais de participation. Elle peut aussi inclure d’autres garanties intéressantes qui vous permettent de continuer à rouler en cas de sinistres ou d’incidents comme les vols de votre véhicule ou de votre permis.

realiser stage recuperation points sans payer conseils

Trouvez plus facilement votre stage de récupération

En souscrivant une assurance auto complémentaire, vous pourriez aussi trouver plus facilement votre stage de récupération de permis. Généralement, votre assureur ou votre courtier collabore directement avec un centre agréé. Il vous orientera directement vers ce centre lorsque vous souhaitez participer à un stage. Vous éviterez ainsi la fatidique tâche de recherche d’un centre situé dans votre ville ou dans votre département. Notez que les stages de récupération de permis se déroulent dans des centres privés qui ont obtenu un agrément émis au niveau des préfectures. Les tarifs appliqués et la qualité de service peuvent varier d’un centre à un autre, ce qui rend le choix parfois difficile.

Les conditions de participation à un stage de récupération

La participation à un stage de récupération de points sur votre permis de conduire est soumise à plusieurs conditions. Vous pouvez vous inscrire à un stage si :

  • Vous avez un permis de conduire de plus de 3 ans avec un décompte de points inférieur ou égal à 6.
  • Vous avez reçu par courrier simple la lettre 48 M émise par le Ministère de l’Intérieur vous conseillant de participer à un stage de récupération de points.
  • Vous avez un permis probatoire et avez commis des infractions de 1 ou 2 points.
  • Vous avez un permis de conduire valide et n’avez pas reçu le courrier recommandé 48SI.
  • Vous n’avez pas participé à stage de récupération de points depuis un an et un jour avant le début du nouveau stage.

Ces conditions seront prises en compte par votre assureur ou par votre courrier. Un délai minimal de cotisation peut aussi être considéré si vous souhaitez profiter de la couverture des frais de participation à un stage de récupération de points. Si vous ne remplissez pas ces conditions, vous pouvez aussi appliquer nos conseils pour conduire sans avoir de permis.

Jean Cardoze

Jean, diplômé d'un DUT (diplôme universitaire de technologie) information-communication à Paris. J'ai fondé Webcarnews en 2016 pour partager ma passion pour l'automobile.