Quelles sont les conditions pour louer une voiture ?

Moyen de transport révolutionnaire, la voiture s’impose dans les tâches quotidiennes. Dans certains cas, il est pratique de louer une voiture afin de répondre à un besoin précis. Corrélativement à cette utilité, il s’est développé une véritable activité de location de voiture. Beaucoup d’acteurs tirent profit de ce système collaboratif. L’expérience de location de véhicule, vous tente-t-elle ? Pour profiter de ce service, il est important de découvrir toutes les conditions autorisant le bail d’une voiture. De même, pour éviter toute situation conflictuelle liée à une mauvaise exploitation d’un véhicule loué, il convient de s’informer sur les conditions de jouissance de ce bien matériel.

Conditions d’acquisition de la voiture à louer

L’accès au bail d’un véhicule exige certaines conditions légales. En principe, il faut être âgé d’au moins 21 ans pour souscrire à ce contrat. Il va de soi que la détention d’un permis de conduire valide est obligatoire. Cette autorisation doit correspondre à la catégorie du véhicule dont la location est sollicitée et doit être valable depuis 1 an au moins. Pour certains véhicules particuliers comme les gros véhicules, le demandeur doit être âgé de 25 ans ou plus. Tout particulièrement, lorsque ce dernier a moins de 25 ans, il est exigé de souscrire à une assurance jeune conducteur.

Outre les conditions donnant droit à un véhicule loué, il faut constituer un dossier comprenant des pièces obligatoires. Le dossier doit comporter la carte d’identité, le permis de conduire et un document attestant du domicile du locataire. Certaines agences exigent même un document justificatif des sources de revenus. Il va sans dire que ces documents doivent être des pièces originales. De ce fait, les déclarations de perte ou de vol de vos originaux ne sont pas valables pour entamer la procédure de location. Par ailleurs, tout détenteur de permis international doit obligatoirement joindre un permis national pour être autorisé à louer une voiture.

Conditions de jouissance d’une voiture à louer

Avant la cession du véhicule au bénéficiaire, il est organisé une séance de constatation en présence du propriétaire. Au cours de cette visite, le locataire doit inspecter minutieusement le véhicule afin de mentionner à l’agence en charge de la location, toute insuffisance ou tout problème constaté au niveau de la voiture. De plus, il faut veiller à ce que le kilométrage signalé sur le tableau de bord concorde avec celui inscrit dans le contrat de location. Cette étape est une condition sine qua non à la location. Autrement, lors de la restitution, le locataire peut être tenu responsable des dégâts qu’il n’aurait pas préalablement relevés, bien qu’il n’en soit pas l’auteur.

Conditions financières

Le bail de voiture est soumis à certaines conditions financières. Pour jouir du véhicule, il faut déposer une caution et une avance sur location. La garantie est censée couvrir les dommages éventuels et les suppléments de la facture. Quant à l’avance, elle rassure les partis du règlement du bail. Pour plus de fiabilité, certaines agences locatives comme easyterra prescrivent un mode de règlement par carte bancaire.

Conditions particulières

À titre exceptionnel, plusieurs personnes peuvent conduire le véhicule loué. Toutefois, ils doivent être présents lors de la cession du véhicule et ils doivent aussi fournir les pièces constitutives du dossier. En général, les frais d’assurance liés aux éventuels dommages que pourraient subir une tierce personne ou son véhicule sont pris en compte dans le prix du bail. Toutefois, il peut être utile de souscrire à une assurance personnelle pour faire face aux autres incidents. D’ailleurs, il est important de discuter avec le propriétaire de la voiture sur les possibilités de voyager avec le véhicule loué.

Conditions de restitution d’un véhicule loué

Lorsque vous prenez un véhicule en location et que son réservoir est rempli, il faut veiller à faire le plein de carburant lors de la restitution. Le coût du bail peut être plus élevé s’il revient à la société intermédiaire de compenser le carburant utilisé. De plus, il est important de respecter les délais de remise de la voiture au risque de subir des pénalités de retard. Dans le cas où le locataire souscrirait à une location au prorata du kilométrage, il peut être aussi pénalisé s’il outrepassait la limite prévisionnelle.

Lire aussi : Comment bien choisir son assurance auto

Alain Frenoy

Anthony, 45 ans, diplômé d'un DUT Génie mécanique et productique. Ancien maquettiste automobile, je me suis reconverti pour la rédaction dans le domaine de l'auto. J'écris sur de nombreux médias Français notamment pour Webcarnews pour la rubrique conseils et guides d'achats.